MAO

Dernières critiques du staff
MAO T.10 Staff
7

Dans les précédents tomes de Mao de Rumiko Takahashi, on aperçoit petit à petit la renaissance du clan Goko, l'ancienne famille d'adoption du personnage principal. Depuis, elle est le mal incarné, et, ne cesse petit à petit de gonfler ses rangs. Aujourd'hui encore... Car, dans ce dixième tome, l'histoire de « Renji au feu de joie » ne vous laissera pas de marbre. Encore un qui est rempl...

Lire la critique de MAO T.10

MAO T.3 Staff
6

Les multiples révélations du précédent volume nous faisaient nous interroger sur comment Rumiko Takahashi allait pouvoir poursuivre son récit, qui en est aujourd'hui déjà au 12ème volume au Japon. Débuts de réponses dans ce 3ème tome, où le passé de Mao est encore un peu plus révélé.Nous voici donc déjà avec le combat Mao VS Byoki, que l'on imaginait plutôt pour la fin du récit. Mais bien évidemme...

Lire la critique de MAO T.3

MAO T.9 Staff
8

Mao est un manga de la célébrissime Rumiko Takahashi que l'on ne présente plus. Celle-ci avance tout doucement dans le passé du maître onmyo. Il est depuis accompagné par une toute jeune lycéenne, Nanoka. Celle-ci est de notre époque, l'autre vit à l'ère Taisho, soit la période correspondant au règne de cet empereur, de 1912 à 1926. Vous êtes à présent prêt à présent à reprendre cette lecture. Ca...

Lire la critique de MAO T.9

MAO T.8 Staff
8

La nouvelle série de la célèbre créatrice de Ranma ½, Rumiko Takahashi, se monte pierre par pierre. Le tout reste très inspiré du folklore japonais comme on a pu le voir dans ses précédentes œuvres. Mao est un personnage assez complexe, comment faire autrement pour celui qui a vécu plusieurs vies en une. Et, pour l'accompagner, la jeune Nanoka commence à bien nous émerveiller aussi. Sinon, la couv...

Lire la critique de MAO T.8

MAO T.7 Staff
8

Nous avions quitté le tome précédent sur un drôle de mystère. Effectivement, les habitants disparaissaient en laissant une simple motte de terre. Tout de suite, Mao pense à une mauvaise application de la magie ancestrale d'un des membres du clan Goko, et plus exactement, un élève de son ancien camarade qu'il considérait alors comme un frère, un dénommé Daigo. On explore une nouvelle fois le passé...

Lire la critique de MAO T.7

MAO T.5 Staff
8

Mao en est déjà à son cinquième volume ! J'ai l'impression que c'était hier lorsque j'ai écrit la première chronique, mais en fait, on s'approche de la première année de parution en France. Au Japon, c'est le huitième volume qui est paru en librairie. On ouvrant notre livre, on rentre tout de suite dans le vif du sujet, soit le passé de Mao qui ne cesse de s'épaissir au fil des volumes. Comme...

Lire la critique de MAO T.5

MAO T.4 Staff
8

Un nouveau personnage a fait son apparition dans le tome précédent, un certain Kuchinawa. Issu du passé de Mao, on se demande comment celui-ci a survécu malgré les siècles de vie. Ce qui est épatant ici, c'est que vous n'aurez pas du tout la réponse à ce mystère pour le moment. On y retrouvera pourtant de nouveau notre homme à la fin du livre ! En fait, j'ai plutôt aimé ce non-évènement. J'a...

Lire la critique de MAO T.4

MAO T.3 Staff
8

La série Mao continue sur le rythme de la fameuse mangaka Rumiko Takahashi. On peut lui reprocher de reprendre un peu les mêmes recettes, mais vous voyez, c'est un peu comme la fameuse recette de gâteau au chocolat transmis par mon arrière-grand-père qui avait son propre restaurant dans le Tonnerrois... son arrière-petit-fils en redemande à chaque anniversaire ! Pourquoi changer quand tout fo...

Lire la critique de MAO T.3

MAO T.2 Staff
8

Après un premier volume très sympathique, malgré ses nombreuses ressemblances avec le schéma narratif des précédentes œuvres de l’auteur, Mao nous offre un second volume (sorti en même temps que le premier) où tout s’accélère.Nanoka continue ses allers-retours entre notre monde et celui de Mao, qui se situe dans le passé. En étudiant de plus près les faits et notamment le fameux séisme du Kanto, N...

Lire la critique de MAO T.2

MAO T.1 Staff
8

Votre rédacteur est tout fébrile d'écrire sur la grande Rumiko Takahashi. C'est déjà avant tout des souvenirs visuels avec le dessin animé Juliette je t'aime ou Maison Ikkoku (1980), qui est d'ailleurs réédité actuellement par les Éditions Delcourt/Tonkam. Lamu ou Urusei Yatsura (1978) m'avait marqué par son côté humoristique, mais n'avait pas autant de profondeur, ce n'était pas son but. Quelque...

Lire la critique de MAO T.1

MAO T.2 Staff
9

Les Éditions Glénat ont eu la très bonne idée de sortir en simultanée les deux premiers volumes de sa nouvelle série, Mao de Rumiko Takahashi. Pour l'instant, je fus séduit par ce qui m'a été proposé par le premier tome, du dessin traditionnel au scénario qui s'inspire de tout le bestiaire ou de la sorcellerie d'un japon du début du siècle dernier. Le tome deux nous laissera-t-il autant de bonnes ...

Lire la critique de MAO T.2

MAO T.1 Staff
7

On ne présente plus Rumiko Takahashi. Connue pour ses grands classiques de comédie romantique (Maison Ikkoku – connue en France sous le nom de Juliette je t’aime) ou de shonen d’aventures (Ranma ½, Inuyasha), elle a même été récompensée pour l’ensemble de sa carrière par le Festival de la BD d’Angoulême. Elle revient donc avec une nouvelle série, Mao, en cours depuis 2019 au Japon et dont le 4ème ...

Lire la critique de MAO T.1