0
Yellow Hearts

par Onibaku Combi le lun. 25 mai 1970

D'après les quelques avis que j'ai lu ce manga est une daube avec une histoire bidon pour faire croire que ce n'est pas du cul pour du cul. Ce n'est pas du tout mon avis, loin de là. Il y a beaucoup de scéne de sexe ça je ne le cache pas, et je ne cache pas aussi qu'il s'affiche clairement "hentaï". Mais il n'y a pas QUE ça ! Au début du tome (le premier) Tetsuro et Tetsuhiko se connaissent, et Tetsuhiko va rencontrer par hasard Ai. Ces trois personnages sont les protagonistes de l'histoire. A partir de ce moment il y a un retour en arrière de deux ans, et c'est là qu'on va suivre, découvrir le passé des personnages. Tetsuhiko tente de tuer son père (boss yakuza), Ai "subie" sa profession et on a l'impression qu'elle tombe amoureuse de Sayama (le gars sur la couverture du premier tome), bras droit du parrain et celui qui a engagé Ai comme prostituée. Concernant Tetsuro Tanaka (apparement il s'appelle Makoto Tanaka dans le manga) on ne découvre pas grand chose sur lui dans ce premier volume. Je n'ai pas lâché ce manga malgré un graphisme sombre mais parfois brouillon, et loin de moi de n'avoir retenu que les scènes vraiment hot, très hard. Un grand seinen/hentaï comme j'aimerais en lire beaucoup.

En bref

0
Yellow Hearts
Onibaku Combi Suivre Onibaku Combi Toutes ses critiques (20)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire