0
Azamaru

par Onibaku Combi le lun. 25 mai 1970

Ce manga démarrait bien je dois dire, un homme mystérieux sachant manier le sabre avec précision, et qui accepte d'aidé une fille assez têtu, qui souhaite venger son clan ayant perdu bataille. Un bon début, avec un premier combat contre un guerrier du clan adverse dont on se rend compte qu'il n'est pas humain, il paraît même invincible car revenant toujours à la charge. Là on se dit que cette série se démarque des manga habituels aux guerres de guerriers samouraïs classiques, la présence de "monstres" dans cette époque Juei (XIIe siècle) n'est pas très courante.
Malheureusement après un premier volume réussit on tombe dans une sorte de train-train quotidien où les batailles ne sont qu'obstacles en chemin, obstacles qui ne sont là que pour faire perdre du temps aux héros car les ennemis tombent tellement facilement que même eux trouvent ça chiant, et on sait tout de suite le sort dont ils vont avoir droit, décapitation assurée. Une perte de temps que l'héroine du manga ne fait que rallonger par ses caprices (une vraie fille quoi). Et surtout, l'histoire n'avance pas.
Le volume 3 remonte un peu le niveau, des ennemis plus en rages, plus sûr d'eux, des combats moins présents mais l'histoire fait quelques pas en avant, les "boss" font surface et on attend patiemment la suite pour enfin comprendre un peu plus, car jusqu'à présent les batailles s'enchainaient sans arriver à nous maintenir éveillé.
J'attend quand même la suite car la fin du troisième volume me semblait prévoir de belles batailles en perspective.

En bref

0
Azamaru
Onibaku Combi Suivre Onibaku Combi Toutes ses critiques (20)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire