8
Ad Astra

par Sherryn le sam. 8 août 2015 Staff

Après plusieurs duels entre Hannibal et les Romains se profile une autre grande bataille, probablement la plus célèbre des guerres puniques : la bataille de Cannes ! Si l'on en connaît globalement l'issue, on reste admiratif devant le génie de l'auteur pour rendre complètement passionnants et très vivants les différents doutes, plans et élans guerriers des divers personnages.

Tout le génie d'Hannibal, qui durant les batailles précédentes a tendu aux Romains des pièges tous plus ingénieux les uns que les autres, sera cette fois de compter sur la bêtise des Romains, mais au contraire, sur l'intelligence des plus malins d'entre eux !

Côté Romain, on suit avec beaucoup d'intérêt les différents raisonnements et les affrontements des caractères opposés (prudent ou tête brûlée, fier ou timide, intelligent ou pas,...). Tout comme eux, le lecteur s'interroge sur la tactique que va employer Hannibal : a-t-on tout appris des précédentes batailles ? Quel but poursuit le stratège cette fois-ci ?

Schémas et explications détaillées à l'appui, la narration nous emmène sur différentes possibilités qu'on devine d'emblée comme étant autant de fausses pistes... Mais qu'il est difficile de ne pas trouver correctes ces réflexions pourtant ô combien approfondies !

Et comme les Romains, on sera une fois de plus surpris par l'ingéniosité d'Hannibal, qui ne cesse de nous surprendre en suivant des cheminements de pensées complètement différents de ce qu'on attendait.

Une fois de plus, je m'attarderai sur le dessin incroyablement soigné, réaliste et splendide de ce manga. Chaque case est tout simplement une oeuvre d'art à part entière. Mention spéciale aux visages des personnages, tous totalement distincts les uns des autres, qui pourraient être reconnus même sans les chevelues ou les vêtements. Les plans sont archi-soigné jusqu'au fond de la case et ressuscite admirablement l'Antiquité Romaine.

Passionnant et visuellement magnifique, Ad Astra reste un must absolument incontournable !

En bref

8
Ad Astra
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire