7
La Balade de Yaya

par Den d Ice le jeu. 17 nov. 2011 Staff

Après un second volume difficile pour nos deux jeunes aventuriers, les choses ne s'arrangent guère dans ce troisième opus.

Pour commencer, le méchant Zhu est d'une colère exécrable. En effet, en s'échappant de son repère, Yaya y a malencontreusement mit le feu. Le jeune tortionnaire décide alors de se venger et de récupérer "ses biens" en partant à sa recherche. Nos deux jeunes enfants risquent de passer de mauvais moments dans les tomes à venir...

Pour l'heure, Tuduo et Yaya continuent leur voyage et rencontre une troupe de saltimbanques. Ces derniers, bien qu'ils soient pauvres sont dotés d'un cœur d'or et font en sorte d'aider les jeunes enfants dans leur périple. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et le camion les transportant, connaît une panne. Pire, Yaya s'expose au danger et entraîne son ami Tuduo dans sa bétise d'enfant gâté.

Que de superbes planches! Golo Zhao est décidément un dessinateur et un coloriste de talent. La précision de ses traits et les dessins superbes en pleine page nous permettent, une fois encore, de plonger dans cette jolie aventure, pleine de tendresse et de courage.

Yaya, bien qu'elle soit une jeune bourgeoise de Shanghai, ne faisait pas trop de manières dans les deux premiers volumes. Les auteurs se rattrapent, et la demoiselle devient soudainement égoïste, irresponsable et égocentrique. On savait la gamine quelque peu gâtée, mais son attitude devient offensante de façon très soudaine. Ce changement radical a de quoi étonner le lectorat adulte, surtout que cela a des conséquences...

Enfin, le volume se termine sur un cliffhanger palpitant. Je ne vous dit rien afin de ne pas vous gâcher l'effet de surprise, mais on a hâte de découvrir ce qu'il va se passer dans le prochain tome! Une mention spéciale à la couverture particulièrement réussie que cela soit dans le choix des couleurs que dans les expressions de nos deux aventuriers en herbe.

En bref

7
La Balade de Yaya
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire