6
Ga-rei - La bête enchaînée

par chris936 le mar. 1 mars 2011 Staff

Ce tome-ci commence par ce que l'on pourrait appeler une petite pirouette scénaristique. Voici donc désormais notre héros doté de quelques pouvoirs spirituels qui s'avéreront très probablement utiles pour la suite. Mais même si c'est avec appréhension que l'on accueille ce changement, on finit par se dire qu'il n'est pas si fantaisiste que ça. Chacun en pensera donc ce qu'il veut, mais il est probable que certains lecteurs trouveront ça un peu trop facile...
En dehors de ça, Kensuke et Kagura sont confrontés au terrible Tengu, amenant Kagura à vouloir tenter le tout pour le tout pour s'en débarrasser. (Soulignons au passage qu'il est regrettable de voir certains ennemis tournés en ridicule à ce point, notamment parce qu'ils sont parfois barbouillés de mots et de phrases tout à fait navrants : ainsi, le Tengu arbore sur son torse l'inscription "j'adore le Japon").
Bien sûr, le monstre finit par être vaincu. Évidemment, à peine la menace est-elle écartée qu'une autre, plus grande encore, survient : il s'agit ni plus ni moins de celui qui a fait de Yomi le monstre qu'elle est devenue aujourd'hui !

Après un départ a priori discutable, mais qui ne paraît finalement pas si malvenu que ça, la série continue à divertir autant que précédemment. Le Tengu est vaincu et tout rentre (presque) dans l'ordre.
Les nouveaux ennemis qui apparaissent sont, à n'en pas douter, nettement plus forts que ceux que l'on connaissait jusqu'ici. Heureusement, Kensuke dispose de nouveaux atouts pour les affronter... même s'il en a également perdu un au passage. Ces quelques changements, qui semblent assez importants, font que l'on ne sait pas très bien vers quoi Ga-Rei se dirige. Les affrontements contre les bêtes spirituelles semblables à Byakuei seront manifestement toujours de la partie, mais on se demande quelles conséquences auront les événements de ce tome 3 pour la suite du manga qui, pour le coup, prend une tournure encore plus classique qu'auparavant.

Quoi qu'il en soit, et malgré une première page de la série tournée un peu trop rapidement, Ga-Rei conserve l'essentiel de son capital de sympathie et c'est encore une fois avec plaisir que l'on entamera le volume suivant, même si on espère tout de même voir certains défauts disparaître.

En bref

6
Ga-rei - La bête enchaînée
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire