Critique Manga Icare

7
Icare

par Skeet le jeu. 1 janv. 1970 Staff

Une collaboration entre Taniguchi et Moebius apparait comme quelquechose de surnaturel mais vraiment exceptionnel.

Icare nous arrive avec une édition très soignée dans un format entre la BD et le manga.



Les dessins de Mr TANIGUCHI sont tout simplement magnifiques et très détaillés...et c'est là que nous sommes heureux de lire de manga dans un format plus grand que d'habitude afin de profiter encore plus de la qualité des dessins.



Côté histoire, Moebius ouvre beaucoup de portes mais malheureusement, peu sont franchies (voire aucune...) car cette oeuvre n'a pas pu s'exprimer totalement à cause d'un succès mitigé au Japon lors de sa 1ère parution.



Nous avons donc droit à un scénario accéléré et incomplet qui ne peut que nous frustrer quand on arrive sur la dernière page.

En effent, du fait de l'arrêt brutal de la série, aucune explication nous est donnée et aucun des sujets abordés n'est exploité.



Malgrè cela, Icare est une oeuvre très agréable à lire qui nous plonge dans un futur proche plutôt inquiétant mais plein d'espoir frâce à nos héros.

Une suite serait bien sûr idéal...ainsi Moebius pourrait nous raconter la fin de son rêve.

En bref

7
Icare
Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (669)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire