Critique Manga Un second au revoir #3

7
Un second au revoir

par Tampopo24 le sam. 11 mai 2024 Staff

Derrière le masque

Pour pleinement apprécier ce thriller prenant et un tantinet glauque, il faut accepter de suspendre notre incrédulité, mais une fois fait, on passe un très bon moment et ce tome riche en révélations et tensions en est la preuve.

En effet, c'est LE tome où Hinata va le plus se confier et où Sora va se révéler à nous. Après avoir fait un peu le tour dans le passé jusqu'au moment clé, il fallait bien faire avancer Hinata et ce n'est pas tout seul qu'il peut le faire. Comme dans tout bon thriller qui se respecte, le héros va donc finir par révéler ses propres secrets à ceux qui pourraient l'aider, ici en l'occurrence, le journaliste déjà présent la dernière fois et ses amis du club d'art. Ensemble, ils vont pouvoir repartir à la conquête de tous ces mystères.

Je ne sais pas si c'est propre aux thrillers japonais, mais je trouve vraiment des similitudes dans l'écriture de Tanaka Tomo et de Kei Sanbe. Ils ont un peu les mêmes atmosphères et la même façon de genre leur rythme, leur narration, leur histoire. Ce dernier a aussi utilisé le voyage dans le temps d'ailleurs dans ses histoires. C'est cependant dans les ingrédients ensuite que cela diffère, même si on retrouve ce thème de la maltraitance qui fait vriller les enfants en grandissant, ou de l'adulte qui prend un enfant dans ses filets et lui fait subir son emprise. Des thèmes auxquelles je suis sensible même si ici tout est un peu grossier, un peu facile.

Je me suis donc retrouvée une nouvelle fois complètement happée par le récit et ses rebondissements. J'ai adoré suivre Hinata dans son enquête. Les révélations sortent souvent un peu de nulle part mais ils ont le mérite de nous garder attentif à l'histoire et pris par celle-ci. J'ai vraiment aimé le rythme de celle-ci, ça n'arrête pas une seconde dans ce tome entre les menaces, les intuitions, les révélations, il se passe toujours quelque chose. L'élargissement de l'intrigue et des personnages au courant est une bonne dynamique aussi, même si on reste pas mal centré sur le duo du départ. Il faut cependant une certaine crédulité pour croire ce dont sont capable à la fois les parents de Sora et leur professeur d'art car ça reste très exagéré et surréaliste, mais cela permet de voir des personnages vrillés assez fascinants.

Ce tome permet ainsi de mettre plus au clair qui est derrière tout ça et pourquoi. Reste le mystère du tableau et la suite des événements à percer encore, mais si ça reste dans le même ton et sur le même rythme, ce sera encore passionnant à suivre.

En bref

Voilà un thriller qui ne paie pas de mine, qui ressemble même à une petite bluette adolescente si on s'en tient aux couvertures qui ne disent rien du ton plus sombre de l'histoire. C'est donc une bonne surprise que de découvrir une histoire aussi prenante, des personnages aussi sombres et des motifs aussi glaçants derrière. Certes, il y a besoin d'une grosse suspension de crédulité pour accepter beaucoup de choses mais ça n'enlève pas le bon moment de lecture passé à chercher à tout détricoter. C'est un petit thriller que je lis donc avec plaisir.

7
Un second au revoir
Positif

Toujours de nouvelles surprises

Une lecture prenante

Des motifs glaçants

Une horreur bien décrite

Negatif

D'énormes ficelles rendant le tout vraiment impossible à croire

Des personnages qui manquent de nuances et d'écriture

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1673)
Partager :
Commentaires sur cette critique (1)
  • Excellent avis très complet !! Et ça rend particulièrement bien ici ;--)

Laissez un commentaire