Critique Manga You're my Soulmate #1

7
You're my Soulmate

par Tampopo24 le sam. 13 avril 2024 Staff

Gagner son ventre !

Inaugurant la nouvelle charte graphique des shojos de Pika, You're my Soulmate présente un joli dos rose-violet dégradé assorti à sa couverture et ce n'est pas le seul changement. Après des centaines de shojos lycéens, place enfin à une romances entre étudiants, une petite révolution chez Pika !

Nous avions connu l'autrice Anashin, avec sa précédente série : Waiting for spring, qui mettait en scène des lycéens passionnés de baskets. Pas de grande passion cette fois, ou plutôt si, mais une bien différente : la recherche de l'âme soeur. En effet comme l'annonce le titre, nous partons avec Yuki à la recherche du partenaire d'une vie et apparemment ce n'est pas dans les 5 tomes toujours en cours de la série qu'elle finit par le trouver.

Jeune étudiante depuis 2 ans à la capitale, Yuki est restée une candide campagnarde dans l'âme qui a du mal à s'habituer à sa nouvelle vie et à sortir de sa zone de confort. Mais elle décide de prendre le taureau par les cornes et de se rendre en boîte avec sa meilleure amie. De fil en aiguille, elle tombe sur Iori, étudiant dentiste, qui décide de la prendre sous son aile et de l'aider dans sa recherche. Il n'imaginait pas qu'en organisant une rencontre pour elle avec des amis à lui, il la mettrait sur la piste de son premier amour.

Anashin nous avait fait connaître les affres du harem inversé dans Waiting for Spring, elle semble renouveler l'exploit ici, avec une héroïne, certes un peu plus vieille, mais tout aussi naïve, qui cherche l'amour et fait tomber les garçons autour d'elle sans s'en rendre compte. Cela m'a amusé de retrouver un peu en elle l'étudiante naïve que j'étais quand j'ai débarqué aussi à la fac, avec cette peur de vivre seul, ces difficultés à sortir de mon petit cocon, etc. L'air de rien, l'autrice rend très bien cette étape complexe de notre vie. Après, cependant, elle part dans un shojo romantique assez classique, où l'on devine assez facilement ce qui risque de se produire. Mais est-on vraiment là pour avoir une histoire originale ? Honnêtement ? Non.

You're my soulmate, c'est le prototype de ces nouvelles comédies romantiques où on reprend un peu le même schéma qu'au lycée mais en déplaçant juste un tout petit peu le curseur de l'âge des héros et en les rendant un poil plus mature. Cela permet aux histoires ainsi de grandir avec leurs lecteurs et de proposer autre chose à ceux qui en ont marre du lycée, de ses clubs, de ses fêtes... Ici, il est question de partiels à réviser, de soirées en boîte, de rencontres entre étudiants, d'invitation dans les appart des uns et des autres, de discussions autour d'un verre. C'est modeste, mais ça change un peu.

Pour ce qui est de la romance, tout est prévisible, mais ça ne me dérange pas car je m'en doutais. On voit bien qu'on est au Japon pour écrire une telle héroïne, pour avoir autant la présence de rendez-vous arrangés, ou pour avoir une héroïne accro à la confection de bentô pour séduire les garçons. Malgré tout, c'est mignon, car Yuki est attachante, que la dynamique entre elle et Iori, en mode maman poule et son poussin, est adorable, qu'on voit bien le rapprochement venir et que la différence de caractère et maturité entre les deux est touchante, et même le triangle amoureux prend assez bien sa place. Pourtant, ce n'était pas gagné avec l'allure très toxique prise par le premier amour de la demoiselle, mais si ce qui est raconté est vrai, l'autrice désamorce très vite la bombe et met en place tout aussi rapidement les premières tensions relationnelles. Je ne pensais pas qu'elle irait si vite !

En bref

Amateur de comédie romantique, avec slow burn, friends to lovers, amour d'enfance, le tout à la fac, venez découvrir cette petite bulle de fraîcheur aux dynamiques typiquement japonaises mais avec des petits détails qui vous rappelleront peut-être vos études. Après des quantités folles de romances lycéennes, on est heureux de voir débarquer de plus en plus de romances plus matures, notamment à la Fac. Cela s'inscrit bien dans la dynamique Y.A et N.A de la romance en général. On apprécie.

7
You're my Soulmate
Positif

La nouvelle charte graphique des couvertures shojo

Le retour d'Anashin

Une romance à la fac

Une héroïne attachante

Une ambiance étudiante réussie

Une histoire qui avance vite

Un duo Yuki-Iori trop mignon

Negatif

Un schéma romantique archi classique et prévisible

Une écriture assez clichée de la femme japonaise en quête d'amour avec ses petits plats

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1673)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire