Critique Manga Higo no kami, celui qui tisse les fleurs #1

7
Higo no kami, celui qui tisse les fleurs

par juju le mer. 7 févr. 2024 Staff

Il y a ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas

Résumé : Il y a le « monde spirituel » où résident divinités et mauvais esprits, le « monde présent », celui des humains, et le « monde du néant » qui se trouve dans les profondeurs de la Terre… Au cœur du monde spirituel se dresse un grand et magnifique arbre appelé « l’arbre sacré des âmes ». Sera, dieu protecteur de l’arbre sacré, doit désormais descendre dans le monde présent afin de commencer une quête improbable qui consiste à retrouver toutes les graines de l’arbre sacré qui ont été dispersées à la suite d’un grave accident aux conséquences désastreuses et terriblement dangereuses.

Cette lecture m’a beaucoup fait penser à Primal Gods in Ancient Times dans son approche poétique et fantastique autour de divinités. Pour le moment ce manga est construit de la même façon, un chapitre, une histoire et à chaque fois une graine démoniaque est récupérée et un humain est exorcisé. Un peu à la façon de Miraculous et des papillons, les graines démoniaques transforment les humains. Sera, autrefois une divinité, se fait passer pour un simple herboriste, accompagné de son familier, tous deux parcourent le monde pour enlever la souillure qui s’installe dans le « monde présent », le monde des humains.

On ne connait pas grand-chose sur nos deux protagonistes qui parcourent le monde, c’est très doux , très poétique, le lore se développe vraiment tout doucement au travers ces trois chapitres. Et c’est lors de certaines situations, certaines rencontres que ces deux personnages vont se livrer.

Le rythme est très posé, sur le thème du voyage un peu rempli de mystère et de poésie. On se laisse porter par cette ambiance si particulière. Un premier tome qui pose l’ambiance et à la vue de la dernière page et d’un nouveau personnage présenté, tout risque de s’emballer.

Au final, une lecture très agréable, très douce, même si des scènes d’actions sont présentes et font le job. On se laisse porter par l’ambiance poétique. J’attends de voir où l’auteur veut nous emmener pour vraiment me prononcer mais c’est divertissant et ça se laisse lire plutôt facilement. Un dernier point positif sur la couverture et son petit grain qui me plait beaucoup ^^

En bref

Une lecture très agréable, très douce, même si des scènes d’actions sont présentes et font le job. On se laisse porter par l’ambiance poétique. J’attends de voir où l’auteur veut nous emmener pour vraiment me prononcer mais c’est divertissant et ça se laisse lire plutôt facilement. Un dernier point positif sur la couverture et son petit grain qui me plait beaucoup ^^

7
Higo no kami, celui qui tisse les fleurs
juju Suivre juju Toutes ses critiques (859)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire