Critique Manga Horimiya #11

8
Horimiya

par Auray le jeu. 3 août 2023 Staff

Un odorat surpuissant

Que vous soyez de nouveaux lecteurs ou des anciens, bienvenus dans le petit monde d'Horimiya ! Le tome onze continue tout simplement à surfer sur ce qui fait le succès de la série depuis le début, c'est-à-dire, la description d'une vie adolescente se passant au lycée, mais aussi, leur amour. L'amitié est importante, et, ô combien formatrice, et peut-être, protectrice.

Car, on aime, nous aussi en tant que lecteur, retrouver l'ambiance chaleureuse de toute notre petite bande d'étudiants qui s'entendent à merveille. Enfin, quand Hori et Miyamura ne se sont pas pris la tête auparavant. Eh oui, ça arrive même au meilleur ! Ce dernier chapitre fait partie de mes favoris, car, on prend un vrai recul sur les deux personnages, avec leurs défauts, et, leurs qualités. Le tout est très pertinent. On se dit que l'on les adore avec leurs failles, en cons équence, on a plus facilement d'empathie à leurs égards.

Sinon, le chapitre où Hori est capable de déceler qui son petit ami a approché dans la journée est assez exceptionnel. Il fallait trouver l'idée ! Je l'ai trouvé formidable et rigolote. Il faut dire, qu'encore une fois, Daisuke Hagiwara sait croquer les expressions faciales. D'ailleurs, c'est excellent également qu'Hori se méfie des garçons. Elle a raison la petite, on ne sait jamais. En parlant de suspicion, notre ami aux piercings devra également faire attention à bien cacher ses tatouages. J'ai adoré ces running gags.

Pour finir, les personnages secondaires ne sont pas en reste, ceux qui se trouvent sur la couverture originale, Yuki et Tôru, vont avoir le droit à une mise en lumière. Leur amour inavouable reste assez déstabilisant, à part, Miya en parle en-dessous de la couverture amovible. Les jeux vidéo sont un prétexte pour passer un moment ensemble et seul à seul... si seulement ça s'était passé comme ça !

« Elle me déstabilise. »

En bref

Horimiya prend de l'épaisseur, et, donc, de la maturité, que ça soit au niveau de notre petit couple à la base de la série, ou bien, de cette galerie de personnages secondaires qui ne cessent jamais de nous émouvoir. Sachez que ce tome est aussi disponible en collector, avec une couverture réversible de toute beauté. Il contient le fanbook officiel, et même treize cartes copiant un filtre issu des réseaux sociaux. Si vous êtes un fan de la première heure, ne manquez pas ce rendez-vous ! J'ai détaillé pour vous le contenu de ce bonus souvent assez rare pour un public français.

8
Horimiya
Positif

Dans la continuité de la série

Encore de belles idées

Les personnages secondaires continuent à nous fasciner

Le couple Hori/Miyamura également

De beaux dessins, comme toujours

Negatif

Vite, réservez votre coffret !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (934)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire