Critique Manga Dress of Illusional Monster #4

6
Dress of Illusional Monster

par Tampopo24 le jeu. 16 févr. 2023 Staff

Et le conte de fée prend fin

Je me demandais si pour finir cette nous allions encore avoir un chapitre entièrement consacré à une quête puis à sa réception par la princesse ou si nous allions retrouver l'essence de cette sympathique série : faire plaisir aux clients et leur montrer qu'on peut être beau/belle en toutes circonstances peu importe notre nature. Alors verdict ?

Takashi Wada nous offre un mix des deux. A un rythme soutenu, peut-être un peu trop, il nous invite à aller à la rencontre de cette princesse, si peu princesse comme on l'entend, et ce fut vivifiant. Rejouant à nouveau avec les codes qu'il a induit dans sa série, il nous fait découvrir de nouvelles créatures : les griffons et une nouvelle entité : le général Hiver, le temps d'une aventure pour nous montrer de quelle trempe est la princesse. Il donne ainsi le la de l'ensemble du tome, nous aurons un mélange d'aventure et de découverte de la personnalité du couple princier dont on va célébrer le mariage.

Une intrigue logique donc avec la proposition de la série. A chaque chapitre correspond une forme de quête et une couturière qui fait de plus en plus plaisir à ses clients, répondant même à leurs désirs cachés. Cependant cela va bien trop vite et cela a un goût assez brouillon en bouche. On découvre la princesse, on parle de mariage, puis on oublie un temps avant d'y revenir à la fin. On parle de concurrence avec Christopher pendant des tomes mais on ne le retrouve que dans le dernier chapitre. Tout est un peu comme ça et ça fait perdre de sa fluidité et de la logique à la narration.

Les sentiments sont là cependant. C'est sympathique d'avoir une princesse casse cou, qui aime les courses de chars et les griffons, un fiancé qui peut lire dans les pensées mais est terriblement maladroit dans son envie de répondre aux désirs de sa bien aimée, le tout sous le regard innocent de notre couturière qui comprend bien les désirs vestimentaires de ses clients mais qui semble elle-même quasi inexistante en dehors de ce rôle.

En bref

L'auteur nous offre donc le final et la formule qu'on attendait, toujours un mélange de découverte de cet univers et des créatures qui la peuple au service des désirs et envies des clients de notre chère couturière. C'était une manière originale de plonger dans un univers de fantasy mais l'auteur est peut-être trop resté sur son concept au final et n'a pas réussi à le dépasser. Sympathique mais superficiel pour moi.

6
Dress of Illusional Monster
Positif

Un tome final reprenant bien les concepts de la série

Une conclusion honnête

De nouvelles quêtes et de nouveaux clients à satisfaire

De jolis sentiments

Negatif

Un auteur qui ne parvient pas à dépasser son concept

Une héroïne trop enfermée dans son rôle

Une histoire superficielle au final

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1694)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire