Critique Manga Shaman King #13

7
Shaman King

par Tampopo24 le sam. 26 mars 2022 Staff

L'accord presque parfait

A la fin du tome précédent, j'avais envie de croire que l'auteur allait enfin reprendre le cheminement de son histoire et revenir à l'essentiel : le Shaman fight et l'affrontement avec Hao. J'ai eu raison de lui faire confiance car dans ce tome, il allie enfin développement des personnages, de la mythologie et de la trame de fond. Il était temps !

Le Shaman fight reprend tous ses droits ici après cette longue parenthèse. Après un dernier détour par les X-Laws, l'auteur replonge dans les combats en vue de l'affrontement final, mais ceux-ci prennent une toute autre couleur maintenant que l'on sait Hao imbattable sur ce terrain. L'auteur doit donc faire preuve d'une imagination retorse et il y parvient à merveille.

Ainsi entre combats face à différentes forces, il glisse des développements très malin de son univers entre humour, sérieux et mystère. L'humour, nous l'avons eu avec les X-Laws quand on a découvert ce qui se cachait derrière ce concept de ces archanges à la Gundam. J'avoue que j'ai trouvé que le délire allait loin et en même temps que c'était fort malin. Mais c'est aussi l'occasion avec cette petite aventure de revenir à l'essence de la série : ce paradis tranquille que cherche Yoh.

J'ai vraiment eu le sentiment que le côté Reggae - Bob Marley revenait à fond dans ce tome. Après l'ajout de nouveaux amis autour de la table, on découvre un regard fort lucide des héros et une nouvelle façon d'appréhender les combats qui m'a beaucoup plu. En effet, en affrontant l'équipe des Gandhara, celle de Ren met au point une technique pour s'harmoniser avec leur fantôme et c'est un régal ! La série repart donc dans ce délire de symbiose entre humain, nature et esprit, que me plaisait beaucoup au début, et c'est une très bonne idée plutôt que de tomber dans du pur nekketsu.

D'ailleurs, on sent l'auteur parfois un peu maladroit sur le registre. Certes, il offre des scènes de combat parfois superbement orchestrées avec de belles attaques, de beaux power-up et de la surprise en veux-tu en voilà, mais il gère aussi très mal les pauses qu'il marque en plein milieu de celles-ci. Cela crée des manques dans les combats qui gênent vraiment à la lecture, la rendant tout sauf fluide par moment. Il faut qu'il apprenne à mieux gérer ses parenthèses qui nous amènent ailleurs.

Car cet ailleurs est vraiment intéressant et pertinent, il nous apprend que Yoh et ses amis ne sont pas les seuls à lutter en sous-main contre Hao, que Hao mijote encore bien des choses, et que certains membres du groupe du héros ont encore des choses à cacher. Le mystère est partout et l'ajout des Gandhara renforce bien ce sentiment.

En bref

A quelques tomes de la fin, Hiroyuki Takei reprend sa série en main, lui met un coup d'accélérateur et mélange enfin les deux pans assez détachés de son récit jusqu'à présent pour offrir un beau mélange fait de combats qui claquent, de héros en pleine introspection qui font grandir leurs pouvoirs, de mystères et de factions toujours plus tendues les unes avec les autres préparant ainsi le grand final. On se régale !

7
Shaman King
Positif

Un auteur qui reprend les rênes de son récit

Des combats qui claquent

De beaux power-up

Une philosophie animiste qui me plaît

Une réinterprétation intéressante du nekketsu

Plein de références rigolotes

Des mystères qui poussent à lire la suite

Negatif

Des scènes d'action parfois brouillonnes

Un tranche de vie un peu trop présent parfois

Un dessin inégal, notamment dans les bonus finaux ajoutés dans cette édition

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1644)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire