Critique Manga Yona, Princesse de l'aube #35

8
Yona, Princesse de l'aube

par Tampopo24 le ven. 25 mars 2022 Staff

Négociatrice et empoisonneuse ?

Décidément que cet arc est prenant et dense. Mizuho Kusanagi nous entraîne dans une vaste fresque politico-fantastique diablement bien pensé où le drame prend une belle place et où Yona prend de plus en plus une carrure de leader politique. Jouissif !

Je me suis vraiment régalée avec ce tome où il y a tout ce que j'aime : de la politique, de la romance, du drame, des complots, du stress et une mythologie de plus en plus développée. C'est fascinant à suivre. Cet arc est vraiment excellent et l'autrice y donne toute la mesure de sa série et de ses personnages qu'elle a créés à cette fin. Tous prennent une sacrée envergure et l'ensemble des intrigues développées précédemment prennent forme ici dans un vaste plan qui sent quand même un peu la fin.

Il est plaisant de voir Yona mener la danse des négociations diplomatiques avec le pays voisin et de la voir tomber dans le piège tendu. Tout s'imbrique pour former une belle toile dramatique et on découvre un nouvel ennemi puissant qui va pousser les héros à donner leur pleine mesure. Yona montre combien elle forte pour mener ce genre de réunion, elle surprend d'ailleurs l'entourage de Soo-Won et ça m'a fait un plaisir fou. Puis quand le piège se referme, on est en plein dans cette ambiance de complot de palais que j'adore où tout et terriblement tendu et la guerre bien proche. Excellent.

Le drame, lui aussi, n'est pas loin avec un Soo-Won de plus en plus malade qui interroge sur sa succession et le rôle qu'il peut encore jouer actuelle. Il est plaisant de voir Yona assez forte pour l'épauler et prendre la relève pour mener la politique de son pays qu'elle aime tant. Les conseillers en viennent ainsi à s'interroger sur la suite et font des concessions envers Yona, ce qui nous permet pour notre plus grand plaisir de revoir les dragons ! Mais la guerre est vraiment à leur porte et la maladie de Soo-Won fort présente dans le récit avec aussi un nouveau personnage féminin assez fascinant qui vient ajouter son grain de sable dans cette fresque déjà assez complexe.

Enfin, les amoureux de romance seront comblés grâce aux retrouvailles attendues entre Hak et Yona. Celles-ci sont à l'aune des héros, émouvantes et cocasses à la fois mais également sérieuses car Hak a enfin compris ce qu'il en retournait pour Yona et Soo-Won. Un superbe moment qui a fait battre mon petit coeur et confirmer combien j'aime ce joli couple qui s'est si bien trouvé !

En bref

Tome passionnant à lire, j'ai adoré le mélange de romance, politique, complot et promesse de guerre qu'il y avait à l'intérieur. L'autrice fait preuve d'une belle maîtrise scénaristique et ses dessins sont également toujours beaux, fins et marqués d'ethnicité. L'un des meilleurs shojo d'aventure publié en France.

8
Yona, Princesse de l'aube
Positif

Une saga qui prend toute son ampleur

De la politique, des complots, de la romance

De belles retrouvailles entre Hak et Yona

Un récit de plus en plus tendu

Le sentiment de s'acheminer vers le point culminant

De beaux dessins fin, puissants et ethniques

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (942)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire