Critique Manga Suikoden III #4

8
Suikoden III

par Auray le jeu. 24 mars 2022 Staff

La fin inéluctable d'un temps trop ancien

Doit-on le rappeler ? Je vais me faire plaisir, car c'est le genre de jeu vidéo qui me manque à présent. Suikoden III était disponible sur Playstation 2. Édité par Konami, sortie en 2002, cette franchise typiquement japonaise aura su passionner des millions de joueurs à travers le monde. Personnellement, j'ai joué au deuxième opus qui est, encore aujourd'hui, un moment fort.

Je ne sais pas si quelqu'un a suivi ce manga ou le jeu, mais, il fallait ici trouver plus d'une centaine de personnages jouables plus ou moins réussis, en plus de la mission principale. Après, on pouvait tous les retrouver dans un château qui se développait au fur et à mesure de leurs métiers débloqués. Par exemple, un cuisinier permettait de nourrir tout le monde autrement que par des bentos. On en voit un d'ailleurs entre ces pages, et, je me demande si ce n'est pas le même d'ailleurs.

Dans tous les cas, le maître de ces lieux, Sir Thomas, est une figure incontestée de ce manga. L'auteur lui-même nous le confirme dans sa postface. Cette dernière est d'ailleurs accompagnée de toute une chronologie des récents évènements. Même les plus anciens y figurent. Chaque bataille des Grassland y est dessinée à côté. Ces bonus que l'on retrouve ici, permettent de donner une plus-value à cette simple réédition en format double, car, ils disparaissent parfois au profit des nombreuses pages composant le livre.

Sinon, ce volume est complètement dans la continuité du précédent, et fort heureusement. Chris, qui a à présent la rune de l'eau de son père, est de retour. Hugo, se familiarise en parallèle à son nouveau rôle de héros du feu. Chacun a eu leurs mésaventures qui nous ont été contés jusqu'à maintenant. Il est temps à présent de les confronter de nouveau. Mais, entretemps, les horreurs de la guerre, les quiproquos, ont eu raison de ceux qui viennent de peuples foncièrement différents. Sauront-ils mettre de côté leurs egos au nom du bien commun, ceux de Xexen et de Grassland ? Car, en face, Harmonia est prête à tout à raser à l'aide de guerriers invincibles et sanguinaires. Les nouveaux pouvoirs à leurs dispositions seront nécessaires, mais, vont-ils être suffisants ?

Un autre personnage est central à cette histoire, le stratège Caesar Silverberg. Son grand frère est dans l'autre camp aussi. Et, il faut le dire, chaque partie suit les tactiques de cette famille renommée pour ses prouesses techniques dans les batailles. J'ai apprécié énormément cette partie-là également que je vous laisse découvrir.

Tous ont grandi dans le sang et les larmes. Il est temps d'essuyer tout ça et de se préparer à l'inévitable : la bataille et le tome final. Tout est place pour un meilleur futur. Les petites ethnies vont devoir laisser place aux plus puissants ? Que vont devenir les personnages centraux ? Et les secondaires ? Je crois que nous aurons toutes nos réponses en avril, les ami(e)s ! Et, on a hâte de partager ça avec vous !

En bref

« N'oublions pas que le héros du feu est revenu ! Hugo a été choisi par la flamme et il a accepté son destin ! »

8
Suikoden III
Positif

Une fresque qui se veut grandiose !

Des personnages principaux qui fulminent

Des secondaires qui deviennent indispensables

Des bonus utiles en rappel des évènements anciens ou nouveaux

Negatif

C'était long, mais, on est enfin au point culminant de notre histoire !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (772)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire