Critique Manga Luminous Blue #2

7
Luminous Blue

par Tampopo24 le mar. 14 déc. 2021 Staff

Caméra révélatrice

Après bien des délais, c'est près d'un an plus tard que nous pouvons enfin la suite et fin de la belle aventure douce-amère de cet étrange trio.

L'avantage cependant avec ce type d'histoire, c'est que l'on replonge très facilement dans l'histoire. La narration toute en simplicité et émotion de Kiyoko Iwami a beaucoup aidé en cela. En effet, elle conte son histoire avec beaucoup de douceur et sans fioriture, allant à l'essentiel. Cela permet ainsi de vite raccrocher aux wagons pour se rappeler le contexte de cette histoire : une jeune fille passionnée de photo qui tombe sous le charme d'un duo de camarades qui semblent avoir eu une histoire par le passé.

J'ai beaucoup aimé la narration simple de l'autrice, tout comme le caractère franc et direct de ce qu'elle raconte. Les personnages sont des jeunes filles très humaines, avec leurs imperfections et leurs fragilités. J'ai été émue par leur histoire. Il se dégage une très jolie mélancolie de chacune d'elle et l'oeil de la caméra apporte une belle douceur à l'ensemble tandis qu'elle joue aussi les révélateurs.

La complexité apparente de leurs sentiments est également une belle métaphore de cette adolescence à fleur de peau où l'on se cherche. Quand on apprend les secrets, pas si bien cachés, des uns et des autres, impossible de rester impavide. On est touchée par la détresse de cette aspirante mannequin pour qui les paroles des autres revêtent une telle importance. Ce ne sont donc pas seulement les personnes moquées pour leur physique disgracieux qui souffrent mais tout un chacun. On est également émue par cette amie d'enfance qui a un comportement tordu parce qu'elle gère mal la non-réciprocité de ses sentiments. Et enfin pour contre-balancer le tout, on est ébloui par les personnages lumineux que sont notre observatrice et ce jeune modèle malgré elle, à l'origine de tout.

Le mélange qui se fait entre les sentiments des trois personnages est terriblement marqué "adolescent en construction". On ressent ainsi sous le trait de Kiyoko Iwami la même maladresse et le même bouillonnement que chez les jeunes de cet âge-là. Elle nous conduit ainsi à force de beaux moments à fleur de peau et parfois un peu malaisant vers une jolie conclusion assez forte révélant la puissance des sentiments véritables de chacune et sa lutte pour oser être elle-même. Une belle métaphore de l'adolescence mais aussi de la vie d'une personne LGBTQ+.

Je regrette en revanche le flou artistique autour du trio dans les ultimes pages. Qu'a voulu raconté l'autrice ? A-t-elle suggéré une relation amoureuse triangulaire ou une relation amicale ? Veut-elle nous parler de polyamour ? Ce serait très original mais si c'est le cas, je n'ai pas trouvé cela pleinement assumé car abordé un peu trop sur une tonalité légère suggérant une blague et non quelque chose de tangible. Dommage.

En bref

Luminous Blue fut ainsi une belle parenthèse adolescente où les sentiments amoureux compliqués de quatre adolescente sous la lentille d'une appareil photo m'a touchée. J'ai aimé les sentiments à fleur de peau des jeunes filles. J'ai aimé la complexité de leurs sentiments qui n'avaient pas seulement trait à un romantisme fantasmé mais s'appuyait sur une réalité plus nuancée. J'ai aimé la poésie des dessins et de la mise en scène. Je reste juste peut-être sur ma faim dans cet ultime chapitre un peu rapide et pas tout à fait achevé pour moi où un polyamour suggéré n'a pas été assez assumé ou alors a été maladroitement mis en scène. Mais ce fut une belle découverte.

7
Luminous Blue
Positif

Une belle ambiance adolescente à fleur de peau

Une utilisation poétique mais révélatrice de la photo

Des dessins tout doux

Des héroïnes touchantes

Un beau discours sur la complexité des sentiments LGBTQ+

Une suggestion originale de polyamour

Negatif

Une parution qui a tardé à venir

Une complexité parfois un peu exagérée

Une fin trop rapide

Un polyamour trop suggéré pas assez assumé et tourné en dérision

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1572)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire