Critique Manga The Witch and the Beast #4

8
The Witch and the Beast

par Sachiko-chi le ven. 3 déc. 2021 Staff

L'union fait la force !

Cette nouveauté de cette année ne fait que se bonifier à chaque tome, c’est impressionnant comment je me régale à sa lecture, et que les pages se tournent vite ! Je ne l’aurai pas cru au premier abord, mais pour moi cette saga est une des révélations de cette année, et c’est à lire si on adore les titres fantastiques !

Dans ce nouveau tome on retrouve Guido et Ashaf, toujours à la recherche de la fameuse sorcière qui a jeté la malédiction à Guido. Mais, ils sont coincés dans une ville où ils ont fait la rencontre des Chevaliers Sacrés, personnages à la forte renommée, mais qui se sont fait rapidement dégommés, malheureusement… Ils ont aussi pu faire la rencontre d’une sorcière en particulier, puisqu’elle attire les convoitises, elle est issue d’un peuple renommé qui assurait la protection du monde en gardant cachée une épée maudite.
Étonnamment, nos deux protagonistes ne se sont pas lancés dans une chasse aux sorcières lambdas bien au contraire, on voit plutôt une coopération et avec notamment le nouveau personnage de Matt Cooger. Cette homme a eu l’intelligence de mettre de côté certains de ses principes pour former une alliance et combattre le vrai ennemi de cette histoire. J’ai apprécié ce changement de direction qui donne beaucoup de maturité au titre.

En effet, Guido, Ashaf, Matt et Helga vont conjuguer leurs forces pour affronter le fameux Bourreau, qui n’est autre le vrai méchant de cette histoire.
Autour de lui, on a une mythologie très intéressante qui est développée et qui démontre encore une fois que le mangaka a énormément d’idées pour développer et enrichir toujours plus son univers. On découvre les desseins de cet homme et ce qu’il compte faire en libérant cette épée maudite.
Bien entendu, Guido va être de nouveau sur le devant de la scène avec sa métamorphose pour affronter dans de meilleures conditions le nouvel ennemi. J’adore le dessin qui rend très bien hommage aux scènes de combat, c’est net, précis mais aussi très fluide, ce qui confère aux affrontements beaucoup de dynamisme, on n’a pas le temps de s’ennuyer durant la lecture ! Je trouve seulement dommage que Ashaf n’est pas un rôle aussi important et mis en avant que Guido, c’est un personnage que je trouve beaucoup en retrait, certes très charismatique mais il ne prend pas autant de place et n’a pas une aussi bonne mise en avant que Guido, j’espère que ce sera un peu rééquilibré pour la suite…

Mais ici, Guido n’est pas la seule à être mise en avant avec son combat, le mangaka n’en oublie pas les personnages à l’origine de toute cette histoire, l’épée maudite et Helga. En effet, on découvre un peu le passé de l’épée, je l’ai trouvé très intrigante, et j’aurai aimé en découvrir plus, avec plus d’éléments du passé, j’ai trouvé que c’était un peu léger. Pour Helga c’est aussi une partie de son histoire en lien surtout avec le Bourreau, et comment elle a pu se retrouver ici avec l’épée. L’histoire est assez grossièrement racontée, le mangaka va droit au but et donne les éléments principaux, il ne s’embête pas avec des détails futiles. On apprécie la manière de raconter, mais avec un peu plus de détails, ça n’aurait pas été de refus !

Par contre, la fin de ce tome, on en parle ? Le mangaka nous lâche une bombe de l’espace, et met Guido en danger ! Je trouve que c’est intolérable de n’avoir la suite qu’en février ! En février, 4 longs mois à attendre ! Je suis scandalisée, autant d’attente après ce qu’il vient d’être balancé ! Vous l’aurez compris, la fin est une tuerie, et le peuple réclame la suite plus rapidement !

En bref

Encore un excellent tome ! J'ai passé un super moment dynamique en compagnie de Guido et Ashaf, les combats sont fluides et très agréables à suivre. J'ai beaucoup aimé le développement de l'histoire de l'épée maudite et de Helga, qui ajoutent de la profondeur à l'histoire bien qu'un peu plus de détails n'auraient pas été de refus. En revanche la fin c'est une bombe que nous lâche le mangaka !

8
The Witch and the Beast
Positif

Des dessins fluides et propres

Des personnages de plus en plus attachants

Des combats dynamiques

Un univers toujours plus riche

Une bonne mythologie

Un nouvel ennemi

La fin qui est surprenante

Negatif

Manque de présence de Guido

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (220)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire