Critique Manga Brigade d'Outre-Tombe #2

7
Brigade d'Outre-Tombe

par MassLunar le jeu. 2 déc. 2021 Staff

Face au Moine de sinistre mémoire

Brigade d'outre-tombe, une création originale des éditions d'H2T , continue son petit bonhomme de chemin avec un tome 2 qui confronte notre joyeuse troupe de chasseurs de fantômes face au Moine maléfique et ceci dans les sombres recoins d'un hôpital. Frayeur réussie ? 

Malheureusement, le frisson est un peu mitigé dans ce second tome qui peine à nous tenir en haleine malgré un scénario fouillé hanté par le tumulte du passé et quelques petits moments de chair de poule issus de cet esprit maléfique qu'est le moine. Le frisson est mitigé car, tout comme le tome précédent, ce second volume semble être encore plus timide que le premier. Au niveau du dessin, le style Tetsuya Machida est un peu figé avec des personnages des plus atones tels que Rei et Toshiko. L'impression est que le mangaka semble avoir du mal à relâcher les vannes et à libérer un peu plus cette peur qui demeure coincé dans Brigade d'Outre-Tombe. Là où cette retenue était plutôt séduisante dans le premier tome parce que le premier tome nous présentait justement l'histoire, il est regrettable que l'auteur ne se lâche pas davantage dans ce second volume qui nous présente une confrontation directe avec le moine.

Si ce combat face au fantôme possède quelques bonnes idées, celles-ci sont un peu gâchées par les réactions presque léthargiques de nos jeunes héros qui ne sont pas non plus servis par un style de dessin un peu simple dans la description de l'action comme si le mangaka avait un peu de mal à capter le mouvement et l'énergie de ses personnages. En somme, l'affrontement contre le fantôme possède du coeur mais pas d'énergie. Tetsuya Machida semble beaucoup plus à l'aise dans les passages les plus apaisés durant lesquelles l'émotion coule tranquillement plutôt que dans les moments de crises. Je ne mentionnerais même pas les réactions de nos personnages qui manquent d'un peu d'humanité. Bref, c'est parfois très froid et cette froideur dessert l'intrigue ce qui est dommage pour un titre clairement influencé par des références plus chaleureuses telles que Stranger things.

Cela dit, malgré cette léthargie ambiante, ce second tome parvient à nous séduire aussi parce que Brigade d'Outre-Tombe est plus qu'un titre fantastique emprunt de camaraderie. C'est aussi un titre qui distille une bonne poésie des sentiments, une ambiance faussement calme qui pose des questions difficiles autour du deuil, de la culpabilité, des questions d'autant plus délicates qu'elles sont dissimulées dans le coeur de ces enfants. Brigade d'Outre-tombe possède une certaine maturité et une bonne finesse dans son propos, une finesse qui va de pair avec certains éléments plutôt poétiques comme le fait d'utiliser une grue en origami emprunte d'énergie positive pour repousser les mauvais esprits. De plus, en terme de décor et d'environnements, le style parfois austère du mangaka fait pourtant ses preuves dans une atmosphère à la fois vide et poétique.

Concernant l'épouvante, même si le frisson est un peu mal dosé, mal découpé, certains passages avec le moine sont bien réussis avec une touche légèrement déformé et surexpressive qui emprunte légèrement à Junji Ito. Ainsi, l'auteur parvient quand à même à donner à cette menace une aura vraiment malfaisainte.  

Dans tout les cas, le terrain est bien préparé pour le troisième et dernier volume qui je l'espère va rehausser davantage ce niveau de frisson avec un peu plus d'énergie afin de conclure cette petite série avec satisfaction. 

En bref

Malgré un style un peu trop atone par moments et une gestion des moments frissons plus ou moins réussis, ce second volume parvient à imposer une touchante mélancolie tout en préparant avec tension l'issue finale du combat entre nos jeunes ghostbusters et le moine maléfique.

7
Brigade d'Outre-Tombe
Positif

Quelques jolies moments de poésies et de finesse autour d'un fantastique emprunt de maturité

La hantise du moine

Negatif

Un style de dessin un peu trop léthargique qui rabaisse les moments de crises

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (299)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire