Critique Webtoon Solo leveling #2

8
Solo leveling

par MassLunar le lun. 12 juil. 2021 Staff

Franchir la limite

Sorti de son double-éveil, Sung Jinwoo met vite à l'épreuve ( et un peu malgré lui) ses compétences de Joueur en se retrouvant piégé dans un donjon secret calqué dans un métro...

Palpitant de bout en bout, ce second volume en version papier du webtoon Solo Leveling se montre surtout intéressant dans sa dernière partie qui voit notre héros devenir tout simplement impitoyable face à un nouveau genre d'ennemis. Assez généreux dans l'action, ce second tome multiplie les décors, mobs et boss redoutables entre lycans écarlates, titanesque serpent des marais ou encore une véritable armée d'insectes. C'est simple, le dessinateur Dubu et l'auteur original Chugong semblent tout deux férus d'univers de jeux vidéos et les gameuses et gameurs de service trouveront facilement leur bonheur devant ce déluge de combats et de monstres à la chaine tel un beat them up effréné doublé d'un aspect RPG propice à la progression...Mention spéciale à la colorisation, au travail de design des monstres qui offre un style très généreux propice à régaler la rétine du lectorat assoiffé de combat.  C'est tout simplement palpitant mais encore une fois guère surprenant du moins durant une bonne partie de ce second volume..

Je dois avouer avoir un petit peu de mal avec le héros qui devient subitement moins sympathique que dans le premier tome. Son caractère looser le rendait un peu attachant. Ici, Jinwoo gagne très (trop) rapidement en puissance à tel point que cela commence à se ressentir dans sa manière d'être : plus froid, plus impersonnel même si le dessin le rend ultra-charismatique. Cependant, c'est quand même dommage que l'évolution des compétences de ce personnage se fasse au détriment d'une personnalité qui aurait gagné à être plus affinée. Le personnage principal passe un peu trop vite au niveau supérieur. 

Mais la série est loin d'être finie... et les derniers chapitres soulèvent un aspect intéressant du titre avec le combat contre les lézards. .

De ce fait, le caractère impitoyable du héros ( qui est aussi du à ce système RPG qui l'exploite un peu ) devient plus significatif en fin de volume. D'une certaine manière, Jinwoo a la haine, notamment envers les chasseurs qui l'ont sous-estimé, ceux qui n'ont pas hésité à fuir durant le fameux donjon contre les statues (comme le rappelle les nombreux flash-backs). La confrontation face aux lézards dévoile un caractère impitoyable chez le héros et c'est ce qui peut s'avérer intéressant chez Solo Leveling : jouer avec l'humanité de son héros qui risque de perdre toute sa conscience dans sa quête (un peu forcée par le système ) de puissance. Affaire à suivre mais la conclusion radicale ( et en même temps jubilatoire ! ) de ce second tome donne à penser quand au devenir de Jinwoo sans compter la future apparition très probable d'un futur antagoniste guidé par la vengeance...

En bref

Ce second volume de Solo Leveling en manhwa papier continue à faire baigner la série dans une ambiance RPG/Beat them up enthousiasmante et signe l'apparition d'une nouvelle catégorie d'ennemis autre que les grosses bêbêtes du donjon et qui apporte un peu de relief à l'intrigue et à un personnage principal devenu un peu vite surpuissant.

8
Solo leveling
Positif

Toujours aussi entraînant avec l'impression d'assister parfois au déroulement d'un jeu vidéo

Variété de lieux et de bestiaire

Les Lézards

Un héros charismatique...

Negatif

... mais un héros également plus froid dont l'évolution semble toute tracée.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (547)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire