9
Le Temps des Cerisiers

par Lelouch le mer. 2 oct. 2013 Staff

Masaki est un jeune garçon curieux de sa nouvelle voisine : Sarah qui vit avec son père. Elle s’occupe avec lui de leur commerce de fleuriste et elle va l’aider à soigner son cerisier. Sarah c’est également le personnage central de « Sous un rayon de soleil » également en réédition chez Ki-oon. Kazuya ne se voit pas partager son père avec une femme, mais son père perd la mémoire suite à un accident et le garçon se retrouve dans une situation difficile. Un vampire-taximan, une étrange combinaison, mais idéale pour trouver des proies, seulement Akira va transporter une mystérieuse cliente. Enfin, Misako a peur de l’eau et de son père, mais pourquoi ?

« Le temps des Cerisiers » compte quatre histoires de Tsukasa Hojo. Tout comme la thématique de « La mélodie de Jenny » portait sur la guerre, ici ce sont des histoires douces et colorées que nous présente l’auteur. Dans la première il est agréable de faire le lien avec une autre de Tsukasa Hojo, surtout que dans le tome deux de « Sous un rayon de soleil » on retrouve Masaki. La deuxième met en scène la situation compliquée d’un père seul qui chercher une nouvelle « maman » pour son fils, une histoire bien classique mais ici, l’auteur glisse un côté humoristique au personnage du père malgré son amnésie : il court facilement les filles. L’histoire du vampire et de sa mystérieuse cliente joue plus sur une fibre romantique. Enfin, la dernière nous montre que bien des choses, qui au premier abord nous semble sans importance et qu’on oublie, sont en fait des éléments qui jouent sur notre personnalité.

Ki-oon avec cette réédition nous offre donc la chance de lire ces courtes histoires qui cette fois portent sur les sentiments : amour impossible, attachement, exclusivité sentimentale, amitié, amour filial… Tant de choses qui constituent nos vies mais qui sont si complexes. Tsukasa Hojo mêle un peu de paranormal dans les histoires complexifiant le scénario de manière agréable bien sûr. Les références et les clins d’œil à ses autres œuvres font sourire. Voir Hitomi (Tam) des Cat’s Eyes ou bien Ryo de City Hunter amuse mais sont surtout bien intégrés dans le jeu. L’auteur n’oublie pas non plus l’humour avec toujours les dragueurs et les timides. Les pages couleurs sont très belles et l’édition de bonne facture avec une jaquette légèrement granuleuse et un papier assez épais.

« Le temps des Cerisers » vous fera sourire, rire, vous touchera ou au moins vous divertira. Des histoires au graphisme plus qu’agréable de Hojo avec des histoires touchantes et rafraîchissantes. Décidément cette réédition « les trésors de Tsukasa Hojo » est une excellente idée.

En bref

Un manga rafraîchissant et distrayant. Les histoires sont touchantes avec des aspects très humains. Les références à d'autres auteurs de Hojo sont amusantes.

9
Le Temps des Cerisiers
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire