Critique Manga Les Promeneuses de l'apocalypse #2

7
Les Promeneuses de l'apocalypse

par Tampopo24 le sam. 24 sept. 2022 Staff

La nature contre attaque !

La jolie découverte passée dans le tome 1 se poursuit ici, peut-être, de manière plus tranquille avec un voyage qui continue et permet de jolies sensations sur fond de paysages détruits et chamboulés provoquant toujours une belle émotion.

Le schéma de conduite de la série a été donné et se répète sans surprise ici. Nos deux héroïnes poursuivent leur chemin dans ce Japon ravagé, croisant bien peu de vie sur leur chemin, mais étant toujours à la recherche de sensation ce qu'elles trouvent.

Avec un faux rythme parfois déstabilisant, la tranquillité de leur road-trip se voit régulièrement brisé par des événements inattendus, avec des animaux sauvages, une radio clandestine, une tempête inattendue, un drôle de rêve et une attaque sortie des meilleurs films d'horreur. Il existe donc sans qu'on s'y attende une forme de tension narrative qui vient booster la lecture.

Pour autant, leur voyage est toujours en mode "j'observe les paysages que ma soeur a connus et qui ont changé". C'est donc assez vain et tranquille de ce côté-là. Elles sont charmées de ce qu'elles voient, mais l'autrice s'attarde peut-être moins sur la description de ces lieux et ceux-ci, à part Shibuya, sont peut-être moins emblématiques. On est plus sur le récit d'une ambiance cette fois avec la peur de la nature qui reprend ses droits.

J'ai cependant particulièrement aimé le message de cette radio où quelqu'un a transmis ses aspirations à une IA pour qu'elles traversent le temps. J'ai aussi été scotchée par le chapitre de l'attaque des rats qui était bien stressant. Et un mystère s'ajoute avec les rêves de Yôko qui lui décrivent les lieux. Est-ce un rêve ou un souvenir ? Qui est-elle au final ? J'espère que derrière tout ce voyage qui nous transmet son calme et ses émotions charmantes, il y aura quand même quelques réponses.

En bref

Suite toute tranquille où Sakae Saito détaille son concept, ce nouveau tome continue de nous faire voyager paisiblement dans ce Japon inconnu où les animaux ont pris possession d'Akihabara, où la nature peu venir les perturber fortement à Kisarazu et où elles vont vivre une aventure terrifiante avec des rats à Umihotaru. C'est simple mais ça fonctionne. L'autrice introduit de petits éléments de tension dont j'espère voir la concrétisation, car juste un long voyage sans réponse serait quand même un peu frustrant à mes yeux, même si j'en saisis le concept très japonais en soi.

7
Les Promeneuses de l'apocalypse
Positif

Un concept qui se déroule

Un voyage toujours tout tranquille

La vision d'un autre Japon

La nature qui a une place intéressante ici

Un titre presque philosophique

Quelques jolis moments de tension narrative (tempête, attaque des rats...)

Negatif

Peu de tension

Un titre très contemplatif

L'introduction d'éléments dont j'ai peur qu'ils ne soient jamais exploités à fond

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (940)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire