Critique Manga Chacun ses goûts #4

8
Chacun ses goûts

par Tampopo24 le sam. 29 janv. 2022 Staff

Apprendre à s'aimer

Chaque retrouvaille avec Haru et Ao est un moment magique pour moi, un moment hors du temps et de l'espace, plein de bienveillance et de douceur avec en prime des plats simples et savoureux.

Je pense que Chacun ses goûts est la série la plus discrète de la nouvelle collection Life de Kana, et pourtant, c'est peut-être l'une de celles qui me touche le plus. Chacun chapitre est une petite douceur à savoureux et les personnages sont ultra attachants. Je m'identifie beaucoup à eux et leur discours plein de tolérance me parle.

Dans ce nouveau volume, bien que la nourriture soit toujours bien présente et que l'autrice continue de nous présenter de bon petits plats à chaque fin de chapitre, j'ai trouvé que l'histoire prenait une direction plus intime. Machita met en avant les fragilités d'Haru, son manque de confiance en elle et cette façon qu'elle a de se dévaloriser. Elle appuie aussi sur les différences et similitudes des deux colocataires pour montrer ce qui leur permet de si bien s'entendre et de créer un foyer si chaleureux. On en apprend également plus sur Ao, en rencontrant une de ses amies d'enfance et en le suivant au travail. On le découvre aussi de plus en plus prévenant et attentionné envers Haru mais on le voit également se sentir assez en confiance pour bouder, ce qui est adorable. Un climat hyper bienveillant se dégage vraiment de la série et ça fait du bien.

Le seul point un chouïa négatif ici, c'est qu'on se renferme un peu sur le duo principal. Il faut dire aussi que les questions les agitant sont suffisamment intéressantes aussi pour combler un tome entier sans trop ressentir la nécessité impérieuse d'élargir sur d'autres personnages. Par exemple, quand dans le chapitre d'ouverture on parle du mal être de bien des gens qui se trouvent gros, moche, nul, au choix et se déprécient sans arrêt, n'osant pas s'habiller ou porter ce qu'ils peuvent de peur de, c'est totalement universel comme sujet. On pourrait croire ça banal et inintéressant mais quand on a vécu ça, on en sent la justesse au contraire, et ça touche énormément. En tout cas, ce fut le cas pour moi.

Ainsi même s'il reste très centré sur lui-même, ce duo me convainc à 100%. J'aime la candeur d'Haru et son côté déconnecté. J'aime la douce chaleur dont Ao l'enveloppe et qui se communique à lui par la même occasion. J'aime leur petite vie tranquille où peu à peu chacun est de plus en plus à l'aise au point d'oser être lui-même dans ses bons et mauvais jours. Et bien sûr, j'adore les plats qu'ils préparent ensemble ou échangent, dont la simplicité me donne envie de les tester à mon tour !

En bref

Chacun ses goûts reste donc une très belle série tranche de vie émouvante et pertinente qui traite de questions universelles sous un angle actuel avec des héros ouverts, bienveillants et tolérants pour qui la normalité est et devrait être partout. Les suivre dans leur quotidien et les voir évoluer est un bonheur de chaque instant. Je compte sur Machida pour poursuivre dans cette voie cette si belle relation platonique <3

8
Chacun ses goûts
Positif

La grande bienveillance du titre

La douceur des dessins

Des héros attachants auxquels on s'identifie

Des discours tolérants qui mettent du baume au coeur

Un lieu de vie tel un cocon ressourçant

Des recettes simples et appétissantes qu'on a envie de tester

Negatif

Peut-être un peu trop centré uniquement sur les 2 héros

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (819)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire