8
Vinland Saga

par Tampopo24 le mer. 12 août 2020 Staff

Vers une nouvelle aventure

Décidément Makoto Yukimura n'en finit pas de me surprendre dans cette série. Alors que je pensais avoir affaire à un tome de transition tranquille, sans grande envergure qui serait sympa mais loin des précédents qui m'avaient fait vibrer, j'ai en fait trouvé plein de bonnes raisons d'être détrompée.

Thorfinn est allé au bout de ses idées et a pu ainsi tourner la page de son héritage violent viking pour embrasser celui plus pacifiste de son père. Il peut désormais partir réaliser son rêve de fonder ce Vinland prospère et pacifiste où il ferait du commerce et accueillerait ceux qui veulent bien travailler en paix. L'auteur peut donc tourner son regard vers un autre personnage qui était resté pas mal dans l'ombre jusqu'à présent : Sigurd.

Quelle surprise de me retrouver à suivre ce personnage, pour l'instant assez peu sympathique malgré l'humour dont il fait preuve à ses dépens. C'est le "mari" forcé de Gutrid, celui partir à sa recherche pour la forcer à revenir auprès de lui, mais surtout c'est un homme, qui comme Thorfinn, a vu ses valeurs remises en question après toutes les épreuves qu'il a vécu : voyage, esclavage, blessures, batailles... Il est donc une autre belle figure de son temps.

J'ai beaucoup aimé le suivre et le découvrir bien plus subtile que sa tête patibulaire le laisser penser. C'est un homme qui désormais ne veut plus vivre dans l'ombre de son père. Il veut s'affirmer et prouver sa valeur, mais également trouver sa voie. Pour cela, il peut compter sur ses amis et son bref retour chez son père est une belle occasion de le prouver. C'est un moment, qui pourrait être banal, que l'auteur narre avec beaucoup d'humour, aussi bien à cause des bourdes de Sig Sig, de la rencontre rocambolesque avec Ylva ou de l'affrontement exagéré avec son père, mais qui grâce au talent de l'auteur est hautement émouvant et symbolique. Il représente le passage de témoin entre l'ancienne génération guerrière et la nouvelle qui se veut commerçante et pacifiste. Très fort !

Après ce moment assez inattendu, le mangaka poursuit sa belle époque et nous embarque dans un saut dans le temps de 2 ans, nous permettant de retrouver la bande de Thorfinn pour voir ce qu'elle est devenue. Toujours avec humour et légèreté mais sans aucune banalité, on revoit notre fine équipe, revenue de son voyage et prête à fonder sa patrie. Ils font le tour de leurs soutiens, ce qui donne lieu à des moments vraiment savoureux. L'accueil d'Ylva m'a beaucoup fait rire. J'ai adoré le contraste entre la réaction attendue par Gutrid face à Halfdan et celle effective. Mais surtout, j'ai été emportée par l'émotion de voir nos héros si heureux après tout ce qu'ils avaient traversé et ayant enfin concrétisé leur rêve. Thorfinn s'est trouvé une belle famille. Son "fils" est adorable quand il défend son papa ^^ Il est désormais bien entouré et n'a plus rien à voir avec la boule de colère bouillonnante qu'il était au début. Superbe !


Maintenant, pour finir, un petit mot sur le oneshot qui conclut ce volume et n'a rien à voir avec notre série : "Bientôt viendra le temps des adieux". Magistral ! C'est le premier mot qui me vient après l'avoir lu. Ecrit avant Vinland Saga, on y retrouve les valeurs chères à l'auteur : le pacifisme et l'envie de vivre. Se déroulant à une époque charnière de l'époque japonaise (merci le Pavillon des hommes pour me permettre de mieux la comprendre), on découvre un ancien samouraï sur le point de mourir de maladie, qui réfléchit sur le sens de la vie et du combat que se mènent à ce moment-là l'Empereur et le Shogun. Avec un déroulé, très lent et introspectif, cette courte histoire frappe fort. J'ai de suite fait un parallèle avec la terrible histoire du XXe du Japon. Cela fait vraiment réfléchir. Makoto Yukimura est vraiment fort pour nous faire ressentir ça en une quarantaine de pages. Chapeau !

En bref

Ce tome clôt un chapitre important de la série, d'une façon très simple et pourtant incroyablement réussie. Comme quoi, même dans la simplicité, quand on est doué, on insuffler quelque chose de grand. C'est ce que fait Makoto Yukimura ici. C'est surprenant mais terriblement convaincant et surtout émouvant.

8
Vinland Saga
Positif

Une très belle conclusion à cette 2e partie de l'histoire

Une belle mise en avant de Sigurd et de son père

Un auteur qui parvient à faire d'un rien quelque chose grandiose

Une claque émotionnelle

Un humour gentil et bien dosé qui donne le sourire

Découvrir "la famille" de Thorfinn et le voir enfin heureux vivant son rêve

Une histoire courte finale sur la fin des samouraïs sobre et percutante pourtant

Toujours ce beau discours sur la paix

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (668)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire