8
Issak

par snoopy le dim. 16 sept. 2018 Staff

Après deux excellents tomes, le titre tout droit sorti de l'imaginaire des talentueux Shinji Makari et Double S n'a pas fini de nous surprendre et ce n'est pas ce troisième tome qui fera exception bien au contraire  puisqu'il contient lui aussi son lot de belles surprises. On peut ainsi constater une belle constance dans la qualité de la série et désormais être sûr de passer un agréable moment en compagnie d'Issak et des autres personnages.  C'est parti!


Fraîchement débarqué, ce nouvel opus démarre fort et ouvre le bal sur le fameux passé de notre héros. L'auteur prend ici le temps d'assouvir notre curiosité de lecteur en répondant à de très nombreuses questions sur les évènements qui ont conduit Issak à s'engager en tant que mercenaire en Europe. A travers ce long flash back, on en découvre un peu plus sur son maître, ses responsabilités mais aussi ses aspirations pour le futur. En forgeant les mousquets jumeaux, il a en quelques sortes précipité son funeste destin. On comprend alors qu'il ne s'agit pas seulement d'une simple vengeance, c'est un héritage assez lourd qu'a reçu Issak de la part de son maître et auquel il faut désormais faire face. Une vie dépend d'ailleurs de la réussite de sa mission, un élément qui rajoute un peu plus de tension à l'ensemble. Quant à l'histoire de Lorenzo, elle n'est certes pas très originale mais reste suffisamment bien campée pour nous satisfaire sur ce point et faire en sorte que sa rivalité et la voie qu'il a choisit d'emprunter reste convaincante à nos yeux.


De retour à la réalité, la tension règne en maître sur la forteresse de Rosenheim. Les tirs de Lorenzo sèment la terreur, il est fascinant de voir à quel point un seul homme peut paralyser à lui tout seul toute une ville. On se dit que l'ennemi va très certainement profiter de cet avantage pour passer à l'action, la suite nous donnera raison. L'occasion pour nous de mieux cerner le camp ennemi qui est désormais dirigé par Frederico Spinola, un usurpateur qui se fait passer pour son frère mort au combat afin de continuer de bénéficier de l'appui de ses mercenaires. Un personnage plutôt agréable qui donne envie de voir ce qu'il a dans le ventre et s'il pourra prendre la ville de Roseheim à l'aide de ses subterfuges mais c'est surtout à l'un de ses subalternes que reviendra l'honneur d'une première offensive. Comme précédemment, nos amis devront ainsi faire face à un nouvel assaut. L'ennemi à une nouvelle fois l'avantage du nombre mais ce sont surtout les tirs de Lorenzo que redoutent le plus ces derniers. Ils ne vont pas s'en sortir aussi bien que la dernière fois, leur courage et leur ténacité forcent une nouvelle fois le respect même s'il s'en aura fallu d'un cheveu. Une première phase d'action tout aussi prenante que les précédentes avec de bons rebondissements et une bonne dose de suspens. Le prince Heinrich et Issak nous feront encore une belle démonstration de leur maniement à l'arme blanche. Nice! Attention toutefois à rester crédible concernant Issak, ce n'est pas un surhomme mais on se pose franchement la question quand on voit de quel exploit il est capable dans son état. On aurait également pu penser voir la rivalité entre Issak et Lorenzo prendre un peu plus d'essor mais ce n'est que partie remise et on reste curieux de voir la façon dont l'auteur va s'y prendre pour développer cet axe du récit.


Enfin grâce à une astucieuse stratégie et l'arrivée de précieux renforts, nos amis espéraient pouvoir souffler un peu mais l'ennemi subit lui aussi une grande pression et passera de nouveau à l'action. Le prince Alfonso aime décidément jouer avec le feu et s'acharner mais nos amis n'ont pas dit leurs derniers mots et comptent bien se battre jusqu'au bout. Qui en ressortira vainqueur? Il faudra être patient pour découvrir la suite qui risque elle aussi de porter l'étendard de l'action!

En bref

Encore un très bon volume pour cette série historique véritablement captivante qui malgré le fait qu'elle use toujours un peu de la même recette arrive encore à nous surprendre et ne cesse de nous divertir. Rendez-vous en décembre pour une suite qui s'annonce tout aussi prenante et riche en action!

8
Issak
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire