5
Stray Souls

par snoopy le mar. 28 mars 2017 Staff

Après le très atypique Ranmaru, Saruta-hiko doit maintenant se frotter un autre grand onryô qui si on en croit la tête pensante de toute l'opération est des plus balèzes. Heureusement, il pourra compter sur l’aide d’une l’itako bien décidée à régler son compte à ce nouvel ennemi pour mieux briller sous le feu des projecteurs et contenter ses fans du monde entier. Si le scénario n'est pas des plus passionnants, il est heureusement porté par des personnages qu'on ne se lasse pas de suivre tant leurs personnalités décalées contribuent efficacement à l’humour bien délirant de Ryu Fujisaki ajouté à ceci une ambiance graphique se démarquant nettement des autres œuvres du genre. Bref, l'auteur ne se prend vraiment pas la tête et on se demande où tout ceci va nous mener au fur et à mesure que la fin s'approche restant malgré tout confiant jusqu’ici. C'est donc parti pour un cinquième tome placé sous le signe de l'action !


On retrouve donc notre bon vieux Saruta-hiko en proie à un épineux problème à savoir convaincre notre intrépide mais non moins balèze Itako de rejoindre leur camp et de remplacer la princesse Ame qui est toujours plongée dans un état critique. Au vu du caractère bien trempé de notre nouvelle héroïne et de leurs débuts de relation un peu chaotique, ce ne sera pas chose aisée de faire machine arrière. Heureusement, le fait de s’allier contre ce nouvel ennemi va un poil améliorer les choses.


Au départ, on éprouve quelques difficultés à se replonger dans l'ambiance avec un grand onryô beaucoup moins classe et intéressant que le précédent. La façon dont se déroule la confrontation est d’ailleurs beaucoup moins immersive puisque la personnalité loufoque mais finalement très simpliste amènera toujours un peu les même gags et cassera donc un peu le rythme du récit ajouté à cela la réapparition d’un des alliés venu en renfort. Il faudra attendre presque la moitié du tome pour que les personnages s'enflamment et nous sortent le grand jeu. C'est donc dans cette toute dernière partie du combat qu'on éprouvera à nouveau du plaisir à la lecture entre la nouvelle invocation de l’itako, sa façon de lancer des attaques complètement barré et la ruse employée par notre héros.


Par contre, on ne comprend pas trop le délire autour du trou noir. Il était inutile d'en rajouter une couche supplémentaire à ce niveau là mon sens car la situation était déjà suffisamment critique. En plus, on s’éloigne de l’objectif principal avec un cerveau de l’opération qui n'a d'ailleurs que très peu contrôle sur les évènements mais ce fait ne semble pourtant pas le gêner ; c'est un peu confus a ce niveau là d'ailleurs.


Malheureusement, la suite se révèlera encore un peu plus décevante puisque nos héros se retrouvent à devoir combattre tout les grands onryô restants en même temps. Une accélération des événements qui aura un peu de mal à passer et qui laisse sous entendre que l'auteur manquait cruellement d’inspiration. Déjà le scénario semblait un peu pauvre et assez classique mais ici on va se retrouver dans une configuration propre au monde du shonen à savoir la grosse surenchère. Soit tout se transformera en une boucherie sans nom soit l'auteur a tout de même une idée derrière la tête et compte accélérer l'avancée de son récit pour nous pondre une fin un tant soit peu satisfaisante.


Personnellement, je trouve les grands onryô de moins en moins atypiques et intéressants même s’ils sont tous dotés dune personnalité et d’un chara-design qui leur est propre, l’auteur ne prend même plus le temps de nous révéler leurs histoires personnelles contrairement au chapitre Ranmaru qui dégageait tout de même une saveur particulière. 

En bref

Un cinquième opus assez décevant dans l’ensemble et qui laisse paraître plus nettement les faiblesses du titre. On se retrouve avec une première moitié peu rythmée et une seconde qui connait une trop grande avancée dans l’intrigue. En espérant qu’il ne s’agisse que d’un petit passage à vide et que l’auteur nous a concocté une belle conclusion pour une série qui reste malgré ses défauts agréable à lire.

5
Stray Souls
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire