8
Mon histoire

par Suiginto le mar. 2 déc. 2014 Staff

Un beau jeune homme, un peu louche, fait irruption dans le café où travaille Takéo et s'intéresse d'assez près à notre héros... Il y a une rivalité amoureuse dans l'air!
Par la suite, c'est en participant à une course-relais que Takéo va s'illustrer, en éblouissant sa partenaire...! Le bourreau des cœurs s'est encore mis au beau milieu d'une situation compliquée...

Mon histoire est un shôjô qui ne paie pas de mine, mais curieusement, on passe toujours un très bon moment à la lecture, et je me surprends même parfois à pouffer de rire devant certaines tronches des personnages!

Il y a des recettes qui fonctionnent comme ça sans qu'on puisse expliquer totalement pourquoi, peut-être est-ce grâce au talent de Kazune Kawahara au scénario, qui rend drôle et émouvante chaque situation, même dans le plus banal des triangles amoureux (surtout que l'issue est prévisible, tant l'amour entre Takéo et Yamato semble indestructible!).
Le travail sur les protagonistes secondaires est également intéressant, particulièrement lors du premier chapitre de ce tome, avec les manœuvres bienveillantes et désintéressées de Hayato Oda, alors qu'on ne s'attendait pas forcément à ça en le voyant apparaître.
Par ailleurs, les interventions de Sunakawa, attentionnées et discrètes, sont toujours un régal!

Les graphismes de Aruko soutiennent encore une fois l'excellent humour du titre et on apprécie la mise en scène qui met à l'honneur la carrure et la classe si particulière du héros.
Là où les shôjôs aiment souvent mettre en scène de beaux garçons au passé lourd et à la psychologie compliquée, Mon histoire prend le contrepied avec son héros solidement bâti, profondément gentil et dévoué, et loyal en toutes circonstances envers ses proches. Des valeurs que l'on approuve et qui font vraiment du bien dans le paysage des comédies romantiques!

Malgré une histoire bonus à l'intérêt discutable (mais à la chute mignonne, concernant l'identité du fantôme!), la fin de ce premier volume laisse en suspens une certaine tension, et on se surprend à attendre avec impatience la suite!
A noter que la série connaît un grand succès au Japon, figurant parmi les œuvres plébiscitées par le guide Kono Manga ga sugoi! ("ce manga est génial!") et par le magazine Da Vinci, il a aussi et surtout reçu le 37e Prix Kôdansha, et se verra très bientôt adapté en animé.

En bref

8
Mon histoire
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire