7
Six Half

par Suiginto le mar. 2 déc. 2014 Staff

C'est en se réveillant dans une chambre d'hôpital, tandis que plein d'inconnus s'agitent autour d'elle, que Shiori se rend compte qu'elle a perdu la mémoire... Sa famille, son petit ami, ses copines du lycée, elle ne se rappelle plus de rien! Alors qu'elle essaie désespéramment de se raccrocher au quotidien, à son grand désarroi elle découvre petit à petit qu'avant son accident de moto, elle était une personne superficielle et égoïste...

Le pitch de Six Half ne paie pas forcément de mine, surtout avec le ressort scénaristique éculé de l'amnésie... On est d'autant plus agréablement surpris par la gestion du scénario, qui utilise à bon escient les conséquences de cette situation!
Ricaco Iketani s'attarde sur le ressenti de son héroïne, tour à tour perdue et désespérée, mais aussi déterminée et pleine de bonne volonté pour essayer de rattraper le bazar laissé par celle qu'elle était avant de tout oublier.

La narration bien rythmée est appuyée par des dialogues fluides et forts en émotion, grâce à des personnages secondaires bien campés, aux caractères variés (Chika, Maho, Akio...). On sent d'ailleurs que la mangaka en garde sous le pied pour plus tard, au vu des dernières pages, si bien que l'intrigue pourrait gagner en intensité lors des prochains tomes.

En tout cas, l'auteure conserve notre intérêt tout au long de la lecture de ce premier volume plutôt accrocheur et original, porté par de jolis graphismes classiques du shôjô. Le réalisme et le ton mature de l'histoire nous offrent un récit intrigant, pour une série récemment terminée au Japon en 11 tomes, au moins on sait que ça ne s'éternisera pas! Un bon argument, d'autant plus que l'envie de connaître la suite est bien là à la fin de ce premier opus, on sera donc au rendez-vous pour le second!

En bref

7
Six Half
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire