Critique Manga Joséphine impératrice #4

6
Joséphine impératrice

par Sherryn le ven. 7 nov. 2014 Staff

Dès le lendemain de son mariage, Joséphine se voit délaissée par Napoléon, parti en guerre pour stabiliser la France... Mais c'est aussi le début d'une ascension sociale inimaginable, qui sera aussi la réalisation de la prophétie d'Eliana.

Bien que toujours aussi agréable à lire, ce tome se montre cependant un peu rapide, car les événements y défilent très vite. Les guerres napoléonniennes sont souvent résumées en quelques lignes et le temps défile si vite qu'on ne peut s'empêcher de ressentir une sensation de « compressé ».

De plus, on savait que le titre s'était montré extrêmement romancé jusqu'à présent, mais dans ce volume le bouchon est vraiment poussé très loin. Les personnages sont complètement idéalisés et manquent de réalisme, surtout Napoléon. Ce n'était pas forcément gênant pour les passages de leur vie un peu moins connus, mais maintenant c'est vraiment trop beau pour être vrai.

Quant au dessin, il montre toujours les mêmes qualités, cependant il y a beaucoup de planches où les trames viennent remplacer les fameux décors devant lesquels on s'émerveillait dans les premiers tomes.

Dans l'ensemble, la lecture reste sympathique mais il faut avouer qu'on attendait depuis le début le fameux moment où Joséphine réaliserait son destin d'Impératrice, et finalement ce passage manque de panache, d'où une déception modérée. Cette relecture de l'histoire de France reste à lire pour les fans de Yumiko Igarashi, mais ce titre nous laissera néanmoins une impression moins marquante que ses autres séries

En bref

6
Joséphine impératrice
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire