9
Gangsta

par Lelouch le lun. 27 janv. 2014 Staff

Ergastulum, drôle de nom pour une ville, et c’est celle où Nick et Warwick ont élu domicile. Ils rendent des « services en tout genre », contre salaire bien entendu. Autrement dit, ils sont tueurs à gage tout en cumulant d’autres petits boulots. Nick et Warwick forment un duo étrange avec des personnalités opposées : le premier, aux cheveux courts et sombres est taciturne et discret, le second aux cheveux longs est extraverti et parle beaucoup. Leur chemin va croiser Alex une jeune femme qui subit la domination d’un gang. Ils vont en quelque sorte, la recueillir et elle va découvrir peu à peu que les deux hommes qui l’ont sauvé, ont un passé un peu particulier et que Nick est d’une espèce à part.

Un premier volume qui offre un bon démarrage à « Gangsta ». L’histoire est relativement simple : tout se déroule dans une petite ville, aux allures de quartiers, avec un fonctionnement simple : des citoyens simples, une police, des gangs, et nos deux tueurs à gages qui ne sont dans aucuns des catégories précédentes. Les petites intrigues se déroulent naturellement les unes après les autres tout en développant en fond de toile une ligne rouge. Là-dessus l’auteur pour qui ce mange est le premier réussit son coup. Mais cela se s’arrête pas là, les dessins sont très bons également. Les personnages sont très reconnaissables, avec un genre particulier pour chacun : Warwick avec son œil en moins, Alex avec sa peau sombre… Et pour faire parler Nick qui est sourd (et donc à du mal à parler), avec son langage des signes, l’auteur recours à des bulles de couleurs noires nous permettant de les identifier immédiatement.

Difficile de trouver des manquements dans ce premier volume. L’auteur glisse même de l’humour de temps en temps, surtout grâce à Warwick. Il met en avant également des personnages fragiles comme Nina. Les évolutions de l’histoire pourraient être très sombres car l’auteur ouvre ici plusieurs pistes intéressantes pour la suite des aventures. L’édition est quant à elle classique et fonctionne très bien pour ce genre d’histoire qu’on lit avec plaisir et curiosité.

Un premier volume convaincant, si la suite est du même acabit, « Gangsta » nous promet d’être une bonne série. Le style assez classique fonctionne très bien ici, avec des personnages attachants et une intrigue de fond doucement développée et accompagnée d’aventures plus mineures constituant le corps de ce tome. Ajouter à cela, un style graphique plaisant, en bref, un très bon début !

En bref

Pour une première série, l'auteur nous offre un bon début. L'histoire assez classique au premier abord se relève plus complexe que l'on y croirait sans être pour autant incompréhensible. Les dessins sont soignés. Un très bon début !

9
Gangsta
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire