6
Black Bird

par Suiginto le dim. 29 sept. 2013 Staff

On retrouve Kyô et Misao aux prises avec les mêmes tourments face au destin qui attend la senka...

Pas de surprises donc dans ce tome, ni non plus de rebondissements: ce dix-septième volume est une nouvelle fois axé sur les sentiments et les doutes des personnages. Si l'ensemble paraît un peu traîner en longueur et manquer de consistance, il faut au moins reconnaître à Kanoko Sakurakouji un vrai talent pour dessiner et transmettre les émotions de ses protagonistes.

Même s'il n'y a pas de réelle évolution dans l'intrigue, on apprécie en tout cas la mise en avant du père de Kyô et de la mère de Misao dans ce volume, ce qui amène aussi de nouvelles perspectives.

Les dessins sont toujours aussi mignons et touchants, avec le leitmotiv des feuilles d'automne qui tombent, à l'image de l'illustration de la couverture, pour symboliser le temps qui s'écoule inexorablement jusqu'à la date fatidique...

En effet, il n'y a plus moyen de faire traîner les choses en longueur, le prochain volume clôturera donc l'intrigue et la série, et il faut bien dire qu'on a hâte de découvrir la fin de cette histoire!
Rendez-vous donc en décembre pour découvrir la fin de Black Bird, qu'on espère toujours aussi forte en émotions!

En bref

6
Black Bird
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire