7
GTO Shonan 14 Days

par Sherryn le jeu. 8 nov. 2012 Staff

Onizuka ne doit plus seulement faire face à des parents irresponsables, il doit maintenant également affronter des adversaires plus coriaces, tels qu'un avocat sans principes moraux (mais avocat quand même), un maire avide de remporter une nouvelle élection et les médias qui l'accompagnent. La lutte se corse donc pour Onizuka et cela donne une nouvelle dimension à la série, qui gagne encore en intérêt.

L'histoire de Sakurako est assez rapide et donne la part belle à l'intelligence un brin machiavélique d'Urumi. S'ensuit un épisode plus récréatif mettant en scène Uchiyamada, qui a trouvé un compagnon en la personne du directeur du White Swan. Sans grand intérêt scénaristique, ce genre de chapitre est cependant censé être hilarant. Vient ensuite Ikuko, que sa mère, qui l'avait violemment maltraitée dans son enfance, souhaite à présent récupérer. Ikuko décide de lui laisser sa chance, mais a-t-elle raison ?

Si les directions adoptées par le scénario s'avèrent dans l'ensemble assez prévisibles, on est néanmoins satisfait de retrouver intact l'esprit de GTO, dans ses bons comme ses éventuels mauvais côtés. Dans l'ensemble, cependant, on peut difficilement rester indifférent à la gravité des thèmes abordés, lesquels sont mis en scène avec un punch qui décoiffe et rend la lecture addictive. Encore un très bon tome qui fait honneur à la série.

En bref

7
GTO Shonan 14 Days
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire