6
Vampire

par Sherryn le dim. 14 oct. 2012 Staff

Alors que les différents chapitres du premier tome offraient une certaine continuité, cet aspect s'est évaporé dans ce volume où les différentes histoires peuvent se lire de façon tout à fait indépendantes. Aleste y est d'ailleurs devenu moins le personnage principal qu'un protagoniste récurrent, celui qui amène le malheur et oblige les gens, bons ou mauvais, à faire face à leurs choix possibles...

Malgré ce changement de point de vue, Vampire reste très agréable à lire. On apprécie le côté horrifique de ces nouvelles, où la cruauté du vampire se fait voix de conscience et révèle la vraie nature de certaines personnes. De plus, la mangaka nous offre des cadres assez variés, nous emmenant tantôt dans un Orient proche des Mille et une Nuits, tantôt dans une Amérique primitive où les Noirs sont encore esclaves.

Cependant, elle se focalise un peu trop sur les histoires d'amour impossible, même si le tragique vampirique leur ôte toute innocence ou naïveté. En particulier, le chapitre adapté de Roméo et Juliette, trop peu original et très rebattu, plombe un peu le recueil qui, sans cela, aurait presque mérité la mention "très bien". Faute de quoi, on en restera à "pas mal quand même".

Il reste qu'avec seulement deux tomes, cette série n'engage pas le lecteur dans des dépenses interminables, aussi ne risque-t-on pas grand chose à s'y attarder si l'on adhère au genre.

En bref

6
Vampire
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire