8
Gosick

par opaline le mer. 13 juin 2012 Staff

On entre dans la dernière partie de ce titre pour le moins mystérieux.

Avec ce cinquième tome, on découvre enfin les origines de Victorica et on sait enfin pourquoi elle doit vivre recluse. Avec toutes ces révélations sur le passé de la jeune fille et de sa mère, on entre sans aucun doute dans la dernière partie du manga. Cette enquête sur le passé de la mère de l'héroïne pourrait bien être la dernière et permettre peut-être enfin à la jeune fille de pouvoir s'ouvrir au monde.

On a ainsi droit à un tome vraiment intéressant, tant sur l'intrigue riche en révélation qui nous emporte dans une enquête sombre et mystérieuse, que sur le graphisme qui s'avère toujours aussi captivant. Le village d'où est originaire Victorica est particulièrement angoissant et l'on sent bien que notre jeune duo d'enquêteurs n'est pas le bienvenue. La fin de tome laisse présager une suite pour le moins palpitante.

La relation entre Victorica et Kazuya reste pour le moment un peu sur la touche même si l'on sent qu'il y a un lien assez fort entre eux deux. Mais cela s’avérera t-il être romantique ou juste amical ?

On prend toujours autant de plaisir à lire cette série. Ce tome en particulier apporte pas mal de révélations et l'on sent que l'on entre dans la dernière ligne droite du titre. On attend maintenant plus qu'une chose : la suite !

En bref

8
Gosick
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire