6
Shinjuku Fever

par chris936 le mer. 25 avril 2012 Staff

Outre quelques courtes (et assez inintéressantes) histoires d'un chapitre, ce 4ème tome nous raconte la confrontation entre le bar à hosts de nos héros et un groupe de 5 fils de familles riches et puissantes. Ceux-ci se font appeler les "chiens fous" et se croient tout permis. Fuku va-t-il réussir à les amadouer ?

Ce volume est très semblable aux 3 précédents. Les mêmes défauts s'y retrouvent donc. Les histoires plus courtes sont assez inutiles, voire un peu pénibles. Ce n'est que lorsque le récit s'étend sur plusieurs chapitres qu'il devient plus intéressant.
Pour une fois, on remarque tout de même que le déroulement de l'histoire n'est pas aussi prévisible qu'on l'aurait pensé. De plus, cette fois-ci, Fuku et sa bonne volonté sont légèrement mis en retrait. Il s'agit d'une bonne chose, car il commençait à être usant de voir un peu de gentillesse et quelques paroles sympathiques régler tous les problèmes.

Du côté de l'édition, Akata est mauvais élève puisqu'on peut à nouveau reprocher à Shinjuku Fever exactement les mêmes défauts que ceux qui nuisaient déjà à la lecture des premiers volumes. On renverra aux critiques de ces derniers plutôt que de répéter une 4ème fois la même chose...

La série connaît une petite amélioration dans ce 4ème tome par rapport au précédent. Pourtant, ce volume ne fait pas du tout avancer les choses. La romance de Fuku n'évolue pas d'un poil et on n'en sait toujours que très peu sur le "chef", mais l'ensemble est tout de même relativement sympathique.

En bref

6
Shinjuku Fever
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire