6
Ares Le Soldat Errant

par ivan isaak le mer. 18 janv. 2012 Staff

Moins d'affrontements dans ce 3ème volume d'Ares the vagrant soldier mais le début d'une guerre qui s'annonce énorme et un amour naissant seront au programme de nos héros.

Après les exploits précédents de notre petit trio, c'est la guerre qui s'offre à eux. Avec une petite réputation qui commence à se dessiner, les jeunes guerriers de l'ordre du temple s'apprêtent à participer à la grande bataille entre Minos et Cronos, alors qu'Arès s'entiche d'une princesse à l'esprit rebelle.

On s'habitue tout doucettement au style graphique de Ryu Geum-Chul, même si le côté brouillon et le chara-design parfois peu marqué pourront en gêner plus d'un. Côté scénario, pas grand chose à se mettre sous la dent dans ce volume, qui prépare un grand affrontement et met en place les différentes pièces du puzzle, avec la princesse Ariane pour ajouter un peu de piment dans tout cela. Rien d'exceptionnel donc une nouvelle fois, mais un récit efficace et divertissant.

Lecture plaisante sans grande originalité pour le moment, Ares nous propose ici un tome de transition un peu mou mais auquel devrait succéder un volume plus rythmé et péchu. Verdict dans le tome 4, pour voir si ce petit coup de mou, habituel dans les tomes de transition, n'était que temporaire. Un lecture agréable, mais sans plus pour l'instant.

En bref

6
Ares Le Soldat Errant
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire