8
Sawako

par ivan isaak le mer. 28 déc. 2011 Staff

Le rapprochement entre nos tourtereaux est complètement effectif dans ce 11ème volume de Sawako.

Réellement touchante, la relation entre Sawako et Kazehaya est dépeinte avec justesse et finesse par une Karuho Shiina au top de sa forme. Si tout le monde a du mal à croire en leur relation, notre petit couple se découvre mutuellement au travers de scènes émouvantes et tendres. L’humour est toujours présent par petites touches et est toujours aussi efficaces, donnant à la série un rythme certain, pour compenser les moments un peu plus lents réservés à la découverte de l’être aimé.

Si un grand nombre de ficelles classiques du shôjo sont présentes dans Sawako, force est de reconnaitre qu’elles y sont parfaitement utilisées et font du titre une lecture neuve, agréable et pleinement satisfaisante. Le succès de la série au Japon est mérité et on comprend mieux la volonté des divers studios d’en faire des adaptations multimédias (livres, série TV, drama, film live…).

Il ne reste plus qu’à convaincre le lectorat français, mais ce n’est malheureusement pas gagné. Un petit bijou à découvrir, que vous soyez ou non adeptes du genre.

En bref

8
Sawako
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire