4
Tripeace

par ivan isaak le jeu. 18 août 2011 Staff

Après la bonne surprise qu'a été le précédent volume, on attendait beaucoup de ce 8ème tome de Tripeace. Malheureusement, Tomoyuki Maru nous propose un tome bien inférieur au précédent, à tous points de vue.

La partie Canetool se finit donc ici, avec une fin d'une banalité assez impressionnante (un compte à rebours, le retour inattendu qu'on attendait, un dénouement au millième de seconde...) pour ensuite repartir sur un nouvel arc, où notre héros décide de révéler la vérité mais sans convaincre.

Si l'on ajoute à ce manque flagrant d'imagination le début de la seconde partie qui nous offre des essais graphiques dans l'ensemble ratés, on arrive à un tome qui retrouve le niveau des premiers.

On en serait presque déçu, mais comme nous venons d'apprendre que la série sera terminée en 11 volumes, on se dit que la massacre prendra bientôt fin. Et, qui sait, peut-être que les 3 derniers tomes seront du niveau du 7ème, même s'il est difficile de s'en convaincre. Très décevant.

En bref

4
Tripeace
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire