6
Mixim 11

par ivan isaak le dim. 7 août 2011 Staff

Nobuyuki Anzai et Hisashi Nosaka poursuivent sur leur lancée du précédent volume avec ce 3ème tome de Mixim 11, qui fait la part belle aux combats et au shônen d'aventures comme les affectionne son auteur principal.

La pseudo comédie romantique du premier volume semble désormais bien loin. Nos 3 princes vont devoir se protéger des attaques du Big Bang Zéro (BB0) tout en tentant de protéger également les jeunes filles placées sous la protection des constellations.

Nobuyuki Anzai reprend pour les pouvoirs de son héros principal la technique qu'il avait employé avec Flame of Recca et les dragons. Avec ces 5 poupées, Ichimatsu va progressivement découvrir de nouveaux pouvoirs qui devraient lui permettre d'affronter des adversaires de plus en plus fort. Pas original, certes, mais toujours aussi efficace.

Graphiquement, Anzai et Nosaka rendent une belle copie, dans le style propre au premier. Mais il faut aimer celui-ci pour réellement apprécier les planches de Mixim 11.

Dans l'ensemble, Mixim 11 ne respire pas l'originalité mais demeure agréable à lire dans ce style old school qui caractérise Anzai. On est loin du niveau de Flame of Recca mais l'atmosphère qui se dégage de Mixim 11 s'en rapproche. Reste désormais à confirmer par la suite.

A noter tout de même une édition assez calamiteuse de la part de Glénat. Papier transparent pire que les titres de Pika ou Panini, pages qui bavent... Tout pour rendre la lecture désagréable. Espérons que ce ne soit que passager.

En bref

6
Mixim 11
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire