6
Fairy Tail

par chris936 le lun. 17 janv. 2011 Staff

Le cas Luxus étant réglé, l'heure est à la fête, aux rires et aux émotions. Mais évidemment, le repos n'est que de courte durée, car un nouveau danger se profile à l'horizon : les Oracion Seis, une dangereuse guilde clandestine, commencent à s'activer dans l'ombre. Pour leur faire face, Fairy Tail va s'allier à 3 autres guildes et chacune va donc envoyer ses meilleurs éléments pour former une équipe capable de leur tenir tête.

Comme c'est souvent le cas, les quelques chapitres suivant la fin d'un combat important sont un peu mou. Fairy Tail n'échappe pas à cette règle et ce tome est donc là pour nous permettre de souffler un coup avant de nous lancer à la poursuite de ces fameux Oracions Seis, qui s'imposent d'ores et déjà comme de redoutables adversaires : la démonstration de leurs pouvoirs qui nous est faite dans le dernier chapitre ne nous laisse aucun doute là-dessus. On se serait d'ailleurs bien demandé comment notre équipe de héros allait pouvoir s'en sortir s'il n'y avait pas eu cet aperçu maladroit du tome 17 pour nous le dire...

Outre les quelques chapitres de "remplissage", on déplorera le design douteux de certains nouveaux venus ainsi que le fait qu'une fois de plus, Hiro Mashima n'a pas pu s'empêcher de faire de la récup'. Ses plus fidèles lecteurs auront en effet remarqué que les "Oracion Seis" existaient déjà dans Rave (éditions Glénat) même si, évidemment (et heureusement), il ne s'agissait pas des mêmes personnages. Certains y verront un clin d'oeil sympathique, d'autres commenceront à se lasser de voir autant d'éléments communs aux 2 séries.

Fairy Tail est toujours aussi agréable à lire, mais reste bien trop classique sur de nombreux points. L'ensemble reste toutefois sympathique à condition de ne pas attendre de ce manga quelque chose qu'il n'est manifestement pas en mesure d'offrir. Un tome plaisant, sans plus.

En bref

6
Fairy Tail
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire