6
Artelier Collection

par ivan isaak le sam. 13 nov. 2010 Staff

Alors que Genos pense que nos deux héros sont morts suite au subterfuge utilisé par Jenk, Kiriku et Makumo font route vers Sheruto, prochaine cible de l’organisation et ses 12 apôtres…

Le voyage en bateau de nos deux jeunes masterpiece ne va pas se faire dans le calme. En effet, une prise d’otages à lieu dans le but de dévier la route de l’embarcation vers une île-prison où sont détenus des membres de la famille des terroristes… La naïveté de Makumo va le mettre au beau milieu de toute cette histoire et l’aide de Kiriku ne sera pas de trop pour sortir le petit tailleur d’une situation compliquée. Arrivés à Sheruto, nos héros vont rapidement se rendre compte que ce sont les 12 apôtres au complet ainsi que Kuori qui vont se dresser face à eux…

Ce 5ème tome d’Artelier Collection reste dans la norme du shônen. Après un entrainement qui a vu nos héros maitriser leur « maxi », un petite aventure avant la grande leur permet de tester leurs progrès. Vient ensuite la présentation de l’objectif des méchants, avec un lien entre leur chef et la responsable de la construction de la tour de Babel, cible de Genos. Très classique une nouvelle fois, on devine que Kuori n’est peut-être pas la grande méchante de l’histoire et que tout ceci n’est peut-être qu’un énorme malentendu. La suite verra nos héros affronter les premiers apôtres, dont un combat Kiriku/Ill, très classique également dans son déroulement. Les méchants ne sont pas vraiment méchants, les gentils sont vraiment gentils, et quelques idées de-ci de-là semblent être piochées d’autres titres du genre (comme les 12 flammes avant la fin du compte à rebours…). Malgré tout, la lecture reste agréable et si le récit ne brille guère par son originalité, les combats sont sympathiques et le graphisme, bien que parfois simpliste, reste d’un dynamisme efficace.

Shônen respectant à la lettre tous les codes du genre, Artelier Collection plaira aux fans mais pourrait ne pas contenter les lecteurs avides de nouveauté. Classique et efficace, le récit n’en demeure pas moins bon.

En bref

6
Artelier Collection
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire