7
Black Lagoon

par opaline le jeu. 5 août 2010 Staff

Ce tome 8 s'avère un peu décevant et rentre un peu trop dans l'excès, si bien que le lecteur se perd un peu dans la mélasse scénaristique et ne voudrait que sortir de cet arc se prolongeant plus que raisonnablement.

La nurse Roberta semble avoir définitivement brisé son collier et être devenue une véritable bête sauvage. Rock et Cie vont donc avoir fort à faire pour essayer de redonner raison à cette furie.

On s'enlise un peu dans un surplus d'action et de sang, le manga vire un peu trop dans le grand-guignolesque et on a un peu de mal à s'y retrouver. Pire, ce trop plein d'énergie empêche le lecteur de se projeter de manière efficace dans l'histoire et commence même à lasser.

Il est donc temps que cet arc se termine et que l'on se focalise un peu plus sur l'équipe du Lagoon. Espérons que l'auteur comblera cette attente dans le prochain volume, au risque de perdre des lecteurs en cours de route.

En bref, un volume plutôt décevant qui n'est pas de l'étoffe du début de la série et risquerait de faire basculer le tout dans un maelström plutôt difficile à dépêtrer, à suivre de près en espérant une amélioration et un sursaut de l'auteur.

En bref

7
Black Lagoon
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire