6
Broken Blade

par ivan isaak le mar. 9 févr. 2010 Staff

Nouvelle série chez Doki-Doki avec Broken Blade, série en cours au Japon avec 7 tomes sortis et une adaptation animée en 6 films en préparation (de 50 minutes chacun, chaque film devant reprendre un tome de la série) .

Les habitants du continent de Cruson ont une particularité : ils possèdent le « pouvoir », une capacité à imprimer des « ordres » aux quartzs extraits du sol. Sans hydrocarbures et en apprenant à travailler ces cristaux, le « pouvoir » est devenu la source d’énergie principale du continent, permettant de mettre en route toutes sortes de machines et appareils de tous les jours tels que des lampes… Lygatt est un « impuissant ». C’est ainsi que l’on surnomme les très rares personnes dépourvues de « pouvoir ». Il reçoit un jour, dans le coin très reculé dans lequel il habite, un courrier venant du roi de Kreeshna, Hözl, ancien camarade à l’école nationale d’officiers d’Assam. Il y retrouvera Shee-Gyun, femme de Hözl (et donc reine de Kreeshna) et scientifique travaillant notamment sur les golems, robots manipulés grâce au pouvoir et faisant office d’armes redoutables. Lygatt apprend alors qu’un coup d’état a éclaté à Assam, pays voisin de Kreeshna et qu’il est désormais aux mains du royaume d’Athnès, à la puissance militaire phénoménale. La victoire d’Athnès sur les terres d’Assam seraient notamment le fait de Zeth, frère d’un grand administrateur d’Athnès et ancien camarade de Hözl, Shee-Gyun et Lygatt. Le roi de Kreeshna apprend alors à Lygatt que l’armée d’Athnès fait route sur son pays et que le seul moyen de l’arrêter serait de céder l’autonomie du pays au royaume d’Athnès ainsi que d’accepter l’exécution de toute la famille royale de Kreeshna… Hözl demande alors à Lygatt de l’aider à étudier un golem hérité des anciens. Les premiers golems d’Athnès font soudainement leur apparition et Lygatt se retrouve contre son gré aux commandes de l’étrange relique qui ne fonctionne pas grâce aux quartzs…

Avec cette nouvelle série, Doki-Doki se lance dans un style mécha-magie-action qu’il n’avait pas encore abordé dans son catalogue. Les postulats de base du titre sont assez basiques : le héros est un « impuissant », un sans pouvoir. Pourtant, il est le seul capable de manipuler le golem des anciens. Et il devrait s’en servir pour sauver son pays et ses amis… Bref, rien de bien original dans l’absolu, même si la « magie » associée aux quartzs est une idée plutôt intéressante et bien abordée. Le premier point important à soulever est qu’il faut rester bien concentré dans les premières pages du titre : en effet, le premier chapitre met en place l’ensemble des éléments de l’intrigue, que ce soient les personnages principaux, leurs relations, les évènements à venir, la situation géo-politique du monde de Broken Blade et le destin qui attend Lygatt, notre héros. A partir de là, l’histoire est lancée et malgré un design très classique (mais efficace malgré quelques cases brouillonnes), on se retrouve emporté par le récit de Yûnosoku Yoshinaga et la lecture se révèle très agréable. Difficile de juger ce que pourra être le titre sur la durée, mais ce premier tome remplit parfaitement son rôle : il intéresse le lecteur, met en place tous les éléments de l’intrigue à venir et donne envie de lire la suite. Tant mieux puisque Doki-Doki a eu la bonne idée de sortir le second volume en même temps que ce premier tome. Concernant l’édition de Doki-Doki, rien de particulier à signaler, hormis les informations intéressantes disponibles sous la couverture du tome : une carte du continent de Cruson et des détails sur l’école nationale d’officiers d’Assam.

Série d’action et de méchas, Broken Blade est classique dans le fond et la forme. La lecture s’avère néanmoins très divertissante et le second tome devrait nous en dire plus sur le potentiel du titre. Un bon début.

En bref

6
Broken Blade
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire