8
Sawako

par ivan isaak le jeu. 17 sept. 2009 Staff

Kurumi demande à Sawako de l’aider à séduire Kazehaya. Mais la jeune fille se rend compte qu’elle n’en sera pas capable, ses sentiments à l’égard de ce dernier commençant tout doucement à poindre…

Ce volume 4 voit donc la suite de la fête du sport dans l’établissement de nos héros. Devant le refus de Sawako, Kurumi avoue ressentir des sentiments pour Kazehaya depuis le collège. Les paroles de Kurumi font réfléchir Sawako quant à ce qu’elle ressent pour le jeune homme. Elle décide alors, sur les conseils de Kurumi, de parler également avec Sanada… De leur côté et après une minutieuse enquête, Yoshida et Yano réussissent à trouver la personne responsable des rumeurs sur Sawako. S’ensuit alors une confrontation entre la coupable et les demoiselles, dont Sawako. Kazehaya, quant à lui, commence à montrer quelques signes de jalousie…

Volume après volume, la série Sawako monte en puissance. Sortant progressivement de sa solitude, Sawako découvre la complexité des relations humaines. L’amitié, l’amour, la jalousie, la tristesse... Sawako, peu habituée à ressentir tout cela, va devoir apprendre comment réagir face à ses propres sentiments. Outre ce côté « histoire romantique » du récit, les passages où Sawako redevient Sadako sous le crayon de Karuho Shiina demeurent toujours aussi drôles et décalés. L’ensemble se révèle donc très agréable à suivre et très fluide.

Avec ce 4ème tome, Sawako démontre beaucoup de qualités. Le titre, véritable succès au Japon, semble avoir trouvé définitivement son ton et son rythme. Un (très) sympathique volume pour un shôjo qui demande confirmation sur la durée.

En bref

8
Sawako
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire