Critique Webtoon Mirror Game

5
Mirror Game

par MassLunar le mer. 31 août 2022 Staff

Quand nous ne sommes pas réceptifs à l'hypnose...

Spécialisé dans le polar sud-coréen (Sang Chaud, Les planificateurs, Bonne nuit Maman...) , les éditions Matin Calme ont décidé de lancer également leur label webtoon avec Koyohan, une décision somme toute logique pour cet éditeur qui voue une belle passion à la culture sud-coréenne.

Ils ont débuté leur catalogue manhwa avec Gilgamesh qui compte à ce jour deux volumes mais aujourd'hui nous allons parler de Mirror Game , un thriller fantastique qui rejoint l'appétence de Matin Calme pour les bons romans noirs et autres thrillers tortueux.

Dans ce thriller, le monde est menacé par une séance d'hypnose- vidéo à grande échelle menée par un mystérieux K qui va pousser les gens au suicide d'ici une vingtaine de jour. La course contre la montre commence pour débusquer et arrêter ce dangereux hypnotiseur avant que sa sordide prévision ne s'accomplisse. Enquêtrice lancée sur la trace de K, la brigadière Cha Jihyeon aura fort à faire puisqu'en plus de stopper K, elle devra faire face à une vague d'attentats qui s'abat sur toute la Corée du Sud. Sa seule piste : un jeune homme qui souffre d'amnésie et qui semble avoir un lien particulier avec K...

Mirror Game est un manhwa dont le rythme défile à la manière d'un compte à rebours mortel. De ce fait, ce premier volume introduit dès les toutes premières pages l'hypnotiseur K qui tel le charismatique Ami de 20th Century Boys se présente visage masqué à la foule. L'aura de mystère est totale et le dessinateur Baolong dévoile efficacement ce personnage affublé de différents masques inexpressifs. Sa première apparition est plutôt réussie grâce à cette petite atmosphère de noir et blanc onirique. Une entrée en matière accrocheuse avant que le titre ne perde aussitôt de sa force.

Le gros souci que j'ai avec Mirror Game, c'est son mélange d'incohérence et de rythme bâclé... Démarrant sur un potentiel intéressant, ce premier tome nous plonge immédiatement dans un climat d'urgence sans prendre le temps de développer plus finement la menace que représente K, un antagoniste déjà accompagné par sa horde de fanatiques. A titre de comparaison, le manhwa Hellbound est un exemple réussi de tension et de suspense parfaitement maîtrisés autour d'un compte à rebours mortel, et ceci tout en soignant son background. Rien n'est précipité contrairement à Mirror Game qui est assez bourrin dans le traitement de son intrigue.

Dès le lendemain de la fatale séance d'hypnose, différentes attaques terroristes éclatent dans la ville. De ce fait, on éclipse totalement l'enquête sur le mystérieux K qui est aussitôt relégué au second plan. Et afin d'épaissir un peu le grotesque de la situation, on notera surtout le comportement insupportable de Cha Jihyeon, la flic énervée qui fonce dans le tas sans poser ni se poser de questions. Par ses actions, ce personnage résume plutôt bien l'incohérence de ce début de série (comme le fait d'attaquer un groupe de fans de K pas forcément agressifs...). Une héroïne écervelée qui au fond se combine parfaitement avec une intrigue énervée. Ainsi, certains passages tombent à l'eau comme lorsqu'on apprend au coin d'une page que notre flic a perdu la mémoire durant un mois  ou encore l'attaque au gaz du train que j'ai trouvé découpé de manière très confuse et mal desservi par la pauvreté des décors urbains. 

Sans être mauvais, le dessin de Mirror Game est plutôt pauvre dans l'ensemble porté par des personnages interchangeables ou au design limité. On retrouve ce mauvais côté des manhwas avec une certaine pauvreté au niveau des décors. Cependant, on retiendra quand même quelques passages bien sympa , celles de K, dessinés avec une certaine prestance ou encore le combat face à l'assassin réalisé dans une bonne petite ambiance crépusculaire. 

Ce tome 1 s'achève quand même avec un peu d'espoir au fur et à mesure que l'intrigue se décante de cette entrée en matière bancale. Finalement, même si il est loin d'être parfait, on se prend un peu au jeu de ce Mirror game qui possède un certain potentiel une fois que tous les éléments importants de l'intrigue sont mises en valeurs. On devine le complot à la source du personnage de K. C'est dommage que les auteurs se sentent obligés de nous imposer un rythme un peu trop alerte qui fait s'enchainer les évènements de manière incohérentes. Le titre donne l'impression de partir dans tout les sens alors qu'il devrait justement recentrer son enquête sur son mystérieux antagoniste. 

L'hypnose fonctionnera peut-être dans le tome suivant...

En bref

Alors qu'il possède un potentiel certain en terme de thriller, Mirror Game se prend un peu les pieds dans le tapis d'une intrigue échevelée , limite incohérente, qui multiplie en quelques pages attentats, complots, pertes de mémoires et héroine antipathique plutôt que de se recentrer simplement et purement sur ce personnage énigmatique qu'est K. Affaire à suivre .

5
Mirror Game
Positif

Le principe de l'hypnose à grande échelle

Un bad guy qui fait une apparition remarquée

Quelques passages sympathiques comme le combat contre l'assassin.

Negatif

Un scénario fourre-tout avec un bad guy sous-exploité et une héroïne insupportable

Un rythme trop speed qui fait perdre de la cohérence à ce compte à rebours.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (425)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire