Critique Manga 300 jours avec toi #2

8
300 jours avec toi

par Auray le mar. 17 mai 2022 Staff

300 jours, pas un de plus !

Miu Minehara est une chic fille. On a vraiment envie d'être avec elle, d'avoir aussi son sourire et sa joie de vivre. Dommage qu'un compteur de vie va tout gâcher. Non, sincèrement, on ne pourrait pas les laisser tranquilles ces jeunes gens et avoir une vraie fin heureuse. Pas sûr, vu la fin du tome un qui annonce le début d'un pire, qui arrive plus vite que prévu. Tout est entre les mains du réservé Naoto Sasaki. Et c'est là que l'on tremble de peur.

Car, jusqu'à maintenant, celui-ci est assez passif, se laissant emporter par les différentes frasques de Miu. Mais, si tout était calculé en fait depuis le début ? Et si Masaki Kiritomo était plus malin que nous, ses lecteurs ? Il est vrai qu'il ne pouvait faire autrement pour nous arnaquer.

Car, la lecture de ce second tome a son lot de révélations. Tellement, qu'il aurait fallu, malgré ce gros volume, peut-être encore un troisième. Ou alors, on aurait du moins traîné dans le premier. On n'aura jamais la bonne réponse. Ce qui est sûr, c'est que les quelques indices parsemés dans les précédentes pages ne seront plus aussi flous.

Certes, on se dit quand même que c'est un peu gros. On a rarement vu un amour rester aussi longtemps dans un être, même si, il y a des raisons de santé. Pourquoi pas au final. On peut être romantique parfois, ça fait du bien. Mais, justement, si j'écris ceci, c'est que l'on a finalement eu du mal à me faire croire en cette histoire. Des détails, comme le changement de look de la jeune fille, sont, par exemple, des facteurs qui auraient dû être mis de côté pour le bien du scénario principal. Et, Naoto reste agaçant par son manque de courage par rapport à la jeune fille.

A contrario, son meilleur ami a su percer nos petits cœurs en peu de passages. N'est-ce pas lui le plus mature d'entre tous avec cette fameuse tante ? Ces deux personnages sont au final ceux qui me restent le plus en tête. Nos deux gamins auront du mal à me tirer une larme cette fois-ci, car, même la fin brutale, est encore une fois explicative, avec ce fameux journal intime. Parfois, il faut vivre et ressentir, et non commenter ce que l'on devrait éprouver.

« 300 jours avec toi » a permis au lecteur de voir un autre scénario de ce genre. Et, avec la sortie simultanée des deux tomes ou du coffret, il serait dommage de passer à côté d'une jolie histoire. Mais voilà, elle nous a un peu endormie, et non émerveillée. Elle n'en reste pas moins agréable, avec des dessins tout doux et ses bons sentiments. On a donc un bon manga, mais pas forcément indispensable, sauf pour les gros amateurs du genre. Par contre, prenez un bon bol de vitamines avant, afin de ne pas sombrer dans la morosité.

En bref

« Je ferai tout ce que je peux... »

8
300 jours avec toi
Positif

Un second tome qui fait enfin décoller cette histoire

Miu est toujours aussi souriante

Les personnages secondaires sont pleins de maturité

Des dessins toujours aussi jolis

Negatif

Un second tome trop court pour marquer définitivement les lecteurs

Un trop gros changement de look pour Miu, méconnaissable

Un héros qui se réveille... dans les dernières pages !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (716)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire