Critique Manga Vampire Dormitory #8

5
Vampire Dormitory

par Tampopo24 le ven. 13 mai 2022 Staff

Devenir un adulte digne de ce nom

Des histoires de vampires, j'en ai lues et celle-ci coche toutes les cases du genre. Pourtant grâce à sa narration ultra fluide, dynamique et rapide, Ema Toyama continue de la rendre bien plaisante à lire, surtout depuis qu'il s'amuse à nous plonger dans sa mythologie du vampire et bascule ainsi son histoire dans une dimension plus fantastique.

Les débuts de Vampire Dormitory, c'était justement comme son titre l'indique, surtout une romance dans un pensionnat. Mais depuis que les héros se sont dévoilés, le titre plonge plus dans l'univers des vampires et le royaume de Luka, c'est assez plaisant. Alors oui, cela va très vite, c'est rempli de clichés, c'est artificiel pour ne pas dire prévisible et pas forcément très actuel dans la vision de l'amour, des femmes, du couple, mais qu'importe le divertissement, lui, est bien là.

On apprécie ainsi de découvrir le frère de Luka, Ruka, qui lui aussi est amoureux de Mito et compte bien la conquérir. On fond quand on voit celle-ci lui résister et affirmer son amour, amour si puissant qu'il la transporte dans le monde des vampires lui-même ! C'est touchant également de découvrir une autre histoire d'amour dramatique entre humain et vampire avec Komori.

L'autrice revient également sur la prophétie concernant les deux jumeaux, nous la détaillant, pour qu'on comprenne comment ils sont arrivés à une telle situation. C'est un grand classique parfaitement réutilisé ici, et encore plus avec la figure centrale de Mito, qui devient celle qui départagera, réunira ou séparera les deux frères. Mais au moins, l'autrice image quelque chose derrière son histoire et il n'y a pas juste une rivalité entre deux garçons amoureux et basta.

Après comme je le disais, c'est très superficiel. En dehors des quelques figures connues, on ne voit personne d'autre dans ce royaume qui doit pourtant être peuplé. On ne nous apprend rien de bien concret sur son fonctionnement au quotidien et sur ce que Luka va y faire. Tout est survolé. Il y a énormément de grosses ficelles et tout le monde oublie le monde des humains. On sent clairement que ce n'est pas un titre ultra travaillé mais juste un divertissement créé pour faire palpiter le coeur des fans, plutôt féminins quand même, de vampires avec plein de petits gimmicks dont elles sont fans. C'est léger mais il ne faut pas chercher plus.

En bref

Vampire Dormitory est donc une romance entre un vampire et un humain comme on a pu en lire plein mais avec des personnages sympathiques de par leur candeur et une écriture dynamique pleine d'allant qui fait qu'il se passe plein de choses et qu'on avance sans cesse dans une certaine direction. J'ai aimé qu'on laisse un peu le pensionnat de côté maintenant pour aller plus vers le Royaume des vampires. J'espère désormais que celui-ci ne restera pas un simple décor et qu'il connaîtra un vrai développement, mais je crains que cela ne reste superficiel comme le reste.

5
Vampire Dormitory
Positif

Joli moment avec Komori et son passé

Emouvant passage de relais avec Luka

Un basculement intéressant vers le Royaume des vampires

Une esquisse de mythologie

Un couple bel et bien ensemble

Negatif

Beaucoup de gros clichés

Une vision archaïque du couple

Des personnages un peu niais

Un background survolé

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (796)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire