9
Kekkaishi

par Jasp le lun. 2 mai 2011

Voilà un shonen très agréable et rafraichissant par rapport à la production actuelle. Le fait que l'auteur soit une femme est dans la mouvance de plusieurs très bons shonen (comme FullMetal Alchemist) et apporte sa différence, notamment en terme de motivations des personnages principaux (qui ne se limitent pas à un "Je veux devenir plus fort....ben parce que !" à la Sangoku).

Evidemment, il y a les codes classiques de la fille, Tokine, qui a une grande maîtrise mais une puissance énorme, et le garçon, Yoshimori, qui n'est pas un malin mais possède un potentiel infini. Mais l'équilibre entre eux est bien maintenu et on évite la situation de boulet type Sakura/Naruto.

Le rythme de la série n'est pas très rapide, et c'est malheureusement accentué par une parution au mieux trimestrielle. Mais l'intrigue se suit agréablement, alterne les moments lourds avec des phases plus légères et j'aime bien le côté mythologie japonaise avec tous ses ayashiki/yokai "culturels".

Le graphisme est très rond, agréable à l'oeil sans être ni très beau ni quelconque. ça colle complètement au style du manga.

Et comme la série est désormais terminée en 35 tomes (au Japon), je vous la conseille chaudement. Les premiers tomes donnent bien le ton, vous saurez rapidement si vous accrochez ou non.

En bref

9
Kekkaishi
Jasp Suivre Jasp Toutes ses critiques (7)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire