Critique Manga Harry Makito, Magicien et Sauveur de Sorcières #1

7
Harry Makito, Magicien et Sauveur de Sorcières

par juju le mar. 5 avril 2022 Staff

Le sauveur de ces dames

Harry Makito est un magicien assez aigri par la vie depuis qu’il a perdu son modèle, sa maman. En 2021, devenu lui-même un grand prestidigitateur, il a 17 ans quand il décide de mettre fin à sa carrière et se propose alors de faire un dernier spectacle. Il ne supporte plus d’être adulé en tant que star et ne supporte plus d’être qu’un acteur qui jouent le rôle de magicien. Il rêve d’un monde où la magie existe vraiment. Son dernier tour arrive et au moment du final il se retrouve propulsé 400 ans en arrière, à l’époque de la chasse aux sorcières dans la région du Saint Empire Romain germanique en l’an 1585. Il se retrouve alors face aux partisans de l’Eglise qui font passer de simples tours de magie pour des miracles dans le but de manipuler les foules et ainsi brûler vive des « sorcières » innocentes. Il décide donc de les protéger et met son « savoir magique » au service des sorcières.

Le gros point positif de ce manga sont les tours de magies qui sont expliqués au travers de petits schémas très précis et très clairs. Dès qu’un protagoniste utilise un tour, Shizymu Watanabe se fait ainsi un malin plaisir à tout nous expliquer. J’ai beaucoup aimé ce concept.

L’histoire en soi se lit très bien, elle est assez divertissante. C’est un isekai assez classique mais il manque d’un petit quelque chose qui saurait faire passer ce manga dans la catégorie supérieure. En effet, on sent que pendant les 4 tomes, notre héros Harry, va devoir à chaque fois sauver une sorcière des griffes de l’Eglise. Il en sauve déjà deux dans ce premier tome et compte créer une équipe de spécialiste , c’est la révolution des sorcières.

J’ai bien apprécié les dessins, avec son héros Harry en tête. Avec sa coiffure en forme de démon, il convient parfaitement à son rôle d’ennemi de l’Eglise. Il a quand même des mimiques qui sont par moment assez dérangeantes. Notamment quand il est en manque de chocolat. Et trouver du chocolat en 1585, c’est pas évident ^^ Les sorcières sont aussi très attachantes, notamment la première, Mia, qui est très dévouée et ne pense qu’aux autres. Des fois peut être un peu trop. Et la deuxième beaucoup plus glamour qui elle a des talents de sculptrice. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est prise pour une sorcière.

Enfin, je trouve qu’il y a un petit côté historique dans ce manga, même si l’auteur s’en défend dans une note explicative, ça participe également à sa bonne lecture. Il parle notamment de l’arrivée du chocolat en Europe ou encore le Bull-Baiting, un combat entre un chien et un taureau, très à la mode en Angleterre.

Au final, Harry Makito, Magicien & sauveur de sorcières est une lecture divertissante, ce qui est déjà un bon point. Avec des personnages assez attachants, un coté historique et surtout un côté pédagogique dans l’explication des tours de magie qui m’a beaucoup plus. Une série prévue en 4 tomes.

En bref

Au final, Harry Makito, Magicien & sauveur de sorcières est une lecture divertissante, ce qui est déjà un bon point. Avec des personnages assez attachants, un coté historique et surtout un côté pédagogique dans l’explication des tours de magie qui m’a beaucoup plus. Une série prévue en 4 tomes.

7
Harry Makito, Magicien et Sauveur de Sorcières
Positif

Personnages attachants

Un petit côté historique

L'explication de tous les tours de magie

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (210)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire