Critique Manga Les foudres de l'amour #4

7
Les foudres de l'amour

par Tampopo24 le dim. 9 janv. 2022 Staff

Accepter la différence d'âge

Je craignais dans ma critique précédente que ce titre ne soit plus vraiment dans l'air du temps avec cette parution en retard de Panini malgré leurs bonnes intentions, mes craintes sont apaisées dans ce nouveau tome grâce à une déconstruction intéressante du mythe du rival et à une construction intéressante du cliché du couple avec une différence d'âge. Ainsi bien que classique dans sa forme, la démarche de Yuu Yoshinaga commence à vraiment me plaire.

Cette autrice, que j'avais remarquée avant même sa parution française, m'était connue pour ses histoires douces et romantiques. J'avais donc été surprise par la fausse dramaturgie du tome précédent et le comportement plus que problématique d'Otokawa, l'ami de Néné tombé amoureux d'elle. J'aurais dû lui faire confiance car l'autrice s'en est servi dans ce tome pour dénoncer certains comportements masculins bien dérangeants. En effet, mine de rien, l'autrice dénonce l'agression subie par Néné, le bafouement de son consentement, ainsi que certains hommes se positionnant en victime. Certes, elle le fait en douceur sans totalement rejeter le couple, montrant également que c'est un apprentissage qu'il doit faire et qu'il devient à la longue conscient de ses erreurs, mais c'est bel et bien présent et cela m'a rassurée.

Dans un second temps, c'est la thématique du couple avec une différence d'âge qu'elle aborde et j'ai été touchée par son discours. J'ai aimé qu'elle montre les difficultés de chacun dans cette relation. Le plus vieux voulant absolument être sérieux aux yeux de sa petite amie plus jeune, quitte à ne pas être lui-même. La plus jeune ne voulant pas être trop gamine à ses yeux et se forçant à aller trop vite parfois. Sauf que là où ça aurait pu être toxique ou maladroit, en faisant le choix du dialogue et de l'honnêteté, l'autrice nous offre un bel échange entre eux et un équilibre qui peu à peu se trouve où chacun ose être lui-même et préserve ainsi la différence qui les caractérise mais sans que ce soit forcément lié à l'âge.

On assiste alors à des scènes adorables où Néné sait se montrer mature pour débusquer le vrai Hajime et où celui-ci montre ses faiblesses et apparaît plus jeune et plus humain, tel qu'il peut l'être avec ses amis. Les scènes romantiques toutes mignonnes s’enchaînent dans un climat doux et respectueux où jamais l'un ne s'impose à l'autre. On fond ainsi devant leur première sortie ensemble, leur premier baiser, la mise en place de leur couple ou les petits moments volés. Des questions évidentes arrivent bien sûr sur le tapis : les copines qui sortent aussi avec des garçons plus âgés et racontent leur première fois, l'avenir qui se profile avec la fin d'un cycle d'étude pour chacun, ou la rencontre des parents pour avoir leur approbation. Tout cela est classique dans les shojo manga romantiques mais vraiment fait avec douceur, bienveillance et compréhension, ce qui rend le titre vraiment agréable à lire.

En bref

Yuu Yoshinaga, contrairement à ce que je craignais, nous offre vraiment une romance lycéenne pure et mignonne où les questions de consentement ne sont pas évités, où les difficultés liées à la différence d'âge sont abordées avec sincérité, et surtout où la compréhension mutuelle des deux héros fait plaisir à voir. C'est une belle surprise pour ce shojo anonyme au milieu de tant d'autres.

7
Les foudres de l'amour
Positif

Une belle ambiance positive

Un traitement pertinent de la différence d'âge

La prise en considération du consentement

La dénonciation de certains comportements agressif

Des héros et des situations romantiques trop mignons

Negatif

Une trame classique

Un shojo qui peine à sortir du lot

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (706)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire