8
La Petite Faiseuse de Livres

par Sachiko-chi le mer. 31 mars 2021 Staff

La dévorante se révèle !

Ça y est, c’est le dernier tome de cette superbe saga... Ou du moins la fin de la première partie de la saga. Il y a bien une suite de prévue, mais sera-t-elle disponible chez nous ? C’est encore la grande question ! J’espère sincèrement qu’Ototo ne s’arrêtera pas là, et qu’ils nous publieront bien la deuxième partie, parce que je me suis attachée à tous ces personnages, et ça me rendrait bien triste de ne pas pouvoir les retrouver...

Comme je le disais, c’est la fin de la première partie et ça se ressent, parce que les événements bougent, et se bousculent ! On voit vraiment que la vie de Maïn va prendre un nouveau tournant. Elle prend des décisions et fait les choses pour que sa vie puisse changer, et pour être fidèle à ses idées, toujours être proche des livres. Il est vrai que l’on s’est pas mal éloigné de l’idée principale, qui était la création de livres, mais le récit n’est pas du tout désagréable, et vient amener une originalité. Notre petite héroïne a su trouver un autre moyen pour être en contact avec des livres, d’où son changement de direction professionnelle.
Le récit vient nous montrer la débrouillardise de Maïn dans ce monde totalement inconnu, elle crée pas mal de recettes, de produits ou même encore d’objets. Tout le côté commerce est présenté aussi, avec la revente de droits, la production, toute cette partie était intéressante. J’avais peur qu’avec le changement de Maïn, le commerce soit oublié, alors qu’elle a une place importante. Ce revenu lui permet d’économiser pour sa maladie mais aussi pour aider sa famille.

Dans le tome, Maïn continue à chercher un moyen pour aider sa famille, et trouver un moyen pour se débarrasser de sa maladie : la dévorante, sans avoir à dépendre d’un noble. Ou même à devoir se lier avec un, comme son amie Frida lui conseille. J’ai beaucoup aimé cette petite touche de modernité qui permet de montrer que notre héroïne n’est pas une petite fille fragile, et qu’elle a bien les têtes sur les épaules. Elle n’a pas besoin d’être dépendante.
On va aussi voir notre protagoniste durant son baptême, c’est ce que j’ai apprécié aussi, puisque l’on continue à découvrir cet univers. Ici, c’est notamment la religion, qui a quelques inspirations de notre histoire sur certaines idées. Mais cela vient vraiment étoffer l’univers, et continue à le nourrir pour mon plus grand plaisir ! On parlait de ce baptême depuis quelques tomes, de ce fameux passage, et là, on peut enfin y assister. Mais on assistera pas à toute la cérémonie puisque la maladie de Maïn va se présenter à elle, et va presque lui changer sa vie !
En parlant de cette dernière, on découvre enfin vraiment ce que c’est, à quoi elle est dû. Tout le monde semble savoir ce qu’elle était sauf notre protagoniste et nous lecteur. J’ai apprécié que l’on puisse en savoir plus sur la dévorante, parce qu’elle a quand même une place importante dans le récit. Mais ce n’est pas tout, elle vient apporter une nouvelle caractéristique à Maïn qui est assez impressionnante, et qui peut vraiment apporter un peu de piment au récit.

Les personnages de cette saga me plaisent énormément, ils ont vraiment des idées, et des préceptes d’une autre époque, alors que Maïn vient apporter une touche de modernité très sympathique. Mais cette vie pour notre protagoniste lui fait prendre conscience de certaines valeurs, comme les liens familiaux. Dans cette nouvelle vie qui lui a été offerte, elle pense énormément aux livres, et vit presque que pour eux, mais elle se rend compte aussi des liens qu’elle a tissé avec sa nouvelle famille, et même son ami Lutz, ou encore Benno. Ces deux personnages qui sont importants, et surtout Lutz qui lui est d’un grand soutien, et même d’une grande aide. Un personnage très touchant et qui forme avec notre petite Maïn un super tandem. Sa nouvelle famille est tout aussi adorable, un peu déboussolé par tous les idées qu’elle a, mais toujours présents et attachés à elle, prêt à tout pour la protéger.

En bref

Ce septième tome vient bien conclure la fin de la première partie de la saga. J'espère que l'on aura la suite, parce qu'il se passe beaucoup de choses et qui nous mènent vraiment à vouloir connaître la suite ! Les personnages sont fidèles à eux-mêmes et sont vraiment drôles et attachants !

8
La Petite Faiseuse de Livres
Positif

Des personnages très agréables à suivre

Des idées intéressantes

Un revirement de situation inattendu

On en découvre plus sur la dévorante

Un univers qui s'étoffe

Negatif

La suite qui pour le moment n'est pas annoncée...

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (173)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire